Esméralda Kosmatopoulos « Et Dieu créa l’@ »

Esmeralda-Kosmatopoulos

Esméralda est une femme de son époque, une femme active, une créatrice inspirée par le monde dans lequel elle évolue, une personnalité cosmopolite, grecque de naissance, élevée à Paris et travaillant à New York depuis 2005. Artiste de la génération post-internet aux multiples talents, son univers est un univers heureux, empli de couleurs chatoyantes, de formes simples et rassurantes, d’objets de tous les jours, qui nous sont proches, et qu’Esméralda transcende en les faisant pénétrer dans la virtualité de notre monde. L’artiste délaisse toute notion de frontières qu’elles soient naturelles, technologiques ou encore culturelles pour ne prêter attention qu’à l’homme et à ses comportements, nous poussant ainsi dans nos retranchements afin d’y analyser notre propre expérience, tant personnelle que subjective.

Pour ce faire, Esméralda, artiste pluridisciplinaire, réalise des performances virtuelles, des installations vidéo mariant textes et néons basées sur l’internet, recherches Google, dialogues Twitter et émoticônes sans hésiter à se référer à la mythologie grecque et aux plus grands noms de la littérature mondiale dans le seul but de nous aider à répondre aux nouvelles questions que soulèvent notre monde virtuel : la place qu’y occupe l’homme, la construction de son identité, la redéfinition de ses propres limites et comment son héritage culturel s’y exprime ainsi que la matérialisation des entités virtuelles dans notre monde. Cette première exposition d’Esméralda Kosmatopoulos en France redonne une place au rêve dans le monde du web.

Ses œuvres ont été exposées aux Etats-Unis, au Canada et en Amérique Latine ;elle revient de Venise ayant exposé à l’Arte Laguna suite à son exposition new yorkaise au New Museum Idea City, et avant sa prochaine installation d’art public à Sao Paolo, Esméralda fait halte à Paris et nous convie à réfléchir à l’évolution des notions d’identité, de culture et d’histoire à l’heure de l’ère numérique.

  • Exposition du 4 au 22 juin 2014

Galerie éphémère Alexis Lahellec, 14 rue Jean-Jacques Rousseau – 75001 Paris

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h, le vendredi de 10h à 19h ou sur RV

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité