• Participez au sixMic Crowfunding !

68ème édition du Salon Réalités Nouvelles

Anne SIGNORET

La saison des foires d’art contemporain s’ouvre avec la 68ème édition du Salon Réalités Nouvelles. Existant depuis 1946, le Salon des Réalités Nouvelles est LE salon de l’abstraction dans tous les domaines artistiques, que ce soit en peinture, sculpture, dessin, gravure, vidéo et photographie.

Les Réalités Nouvelles sont organisées par des artistes pour des artistes, c’est un salon unique en Europe qui est un lien entre les créateurs, le public et les collectionneurs. Chaque année, 400 artistes s’y retrouvent pour le plaisir de plus de 12 000 visiteurs.

Au Salon des Réalités Nouvelles, les artistes se rencontrent, échangent, confrontent leur travail, le montrent au public sans être soumis aux lois du marché de l’art, 40% d’entre eux viennent de pays étrangers, d’Australie, de Chine, d’Europe, du Japon, des Etats-Unis…

Le Salon est divisé en deux entités bien distinctes, d’une part à gauche l’abstraction géométrique et minimaliste, et d’autre part l’abstraction informelle et haptique appelée « section peinture » ; les sculptures sont dispersées dans le Salon et les œuvres sur papier, dessin, gravure et photographie ainsi que cette année la vidéo, sont exposées dans des espaces réservés.

Le Salon 2014 innove en mettant à l’honneur les jeunes artistes d’une grande école d’art. Cette année, carte blanche est donnée à Christian Gattinoni, critique d’art et enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles qui présente 7 jeunes photographes autour du thème « Aux réels : sans appels ».

Nouveauté également avec la section « Arts et Sciences » dans laquelle l’artiste physicien de la mécanique des fluides, Jean-Marc Chomaz présentera plusieurs œuvres dont une installation multimédia et interactive.

Evénement irremplaçable dans le paysage culturel français, le Salon des Réalités Nouvelles est un hommage à l’abstraction qui met en scène une pluralité de tendances.

Photo : Anne SIGNORET, Suspensions carte 3, 2014, acrylique sur toile, 90 x 180 cm © Anne Signoret

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité