Accueil A la Une Henri Cartier-Bresson : Chine 1948-1949 / 1958 à la Fondation HCB

Henri Cartier-Bresson : Chine 1948-1949 / 1958 à la Fondation HCB

-

L’Exposition ” Chine 1948-1949 / 1958 “ est une rétrospective inédite et exceptionnelle sur les deux voyages en Chine de Henri Cartier-Bresson en 1948/1949 et en 1958.

Henri Cartier-Bresson, que l’on appelle aussi par ses initiales HCB est né le 22 août 1908 à Chanteloup-en-Brie dans une famille de grands industriels du textile. Il est décédé le 3 août 2004 à Montjustin dans les Alpes de Haute Provence. Il a épousé en 1970 Martine Franck, également un grand nom de la photographie. Il est considéré comme l’un des Maîtres du photojournalisme et de la photographie contemporaine. Il est l’un des cinq cofondateurs de l’agence Magnum Photos, créée en 1947, avec Robert Capa, William Vandivert, George Rodger et David Seymour.

L’exposition « Chine 1948-1949 / 1958 » regroupe 114 tirages originaux de 1948-1949, 40 tirages de 1958, et de nombreux documents d’archives. 

Le 25 novembre 1948, Henri Cartier-Bresson reçoit une commande du magazine Life pour faire un reportage sur les « derniers jours de Pékin » avant l’arrivée des troupes maoïstes. Venu pour deux semaines, il restera dix mois, principalement autour de Shanghai, assistant à la chute de la ville de Nankin tenue par le Kuomintang, puis contraint de rester à Shanghai sous contrôle communiste pendant 4 mois, et quittant la Chine quelques jours avant la proclamation de la République populaire de Chine (1er octobre 1949).

Le long séjour en Chine s’avère être un moment fondateur de l’histoire du photojournalisme : ce multi-reportage intervient aux débuts de l’agence Magnum Photos, que Henri Cartier-Bresson a co-fondée dix-huit mois auparavant à New York, et apporte un nouveau style, moins événementiel, plus poétique et distancié, attentif aux personnes autant qu’aux équilibres de l’image. Un grand nombre de ces photos sont aujourd’hui encore parmi les plus célèbres du photographe (telle le « Gold Rush à Shanghai »).

En 1958, à l’approche du dixième anniversaire, Henri Cartier-Bresson repart à l’aventure dans des conditions toutefois opposées : contraint par l’accompagnement d’un guide pendant 4 mois, il parcourt des milliers de kilomètres, au lancement du « Grand Bond en avant », pour rendre compte des résultats de la Révolution et de l’industrialisation forcée des campagnes.

Pour la première fois, la Fondation HCB consacre entièrement son nouvel espace à Henri Cartier-Bresson en proposant un témoignage inédit de deux moments clés de l’histoire de la Chine : la chute du Kuomintang et l’instauration du régime communiste (1948-1949) et le « Grand Bond en avant » de Mao Zedong (1958).

  • Commissariat : Michel Frizot, Ying-lung Su
  • Directrice artistique : Agnès Sire
  • Conservatrice des Collections : Aude Raimbault

Chine 1948-1949 / 1958 
Exposition du 15 octobre au 2 février 2020

Fondation Henri Cartier-Bresson
79, rue des Archives
75003 Paris

https://www.henricartierbresson.org

Henri Cartier-Bresson, 1972 © Martine Franck/Magnum Photos/Courtesy Fondation HCB
Jean Marc Lebeaupin
Jean Marc Lebeaupin
Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !
- Advertisment -

A voir

Pornographie jeunesse en danger : Un débat de société

France 2 propose une soirée, le mercredi 9 octobre 2019 à partir de 21h05 sur la pornographie et le jeune public.

Clip

Pierre Daven Keller avec Kino Music s’installe au paradis des arrangeurs

Le compositeur Pierre Daven-Keller a longtemps œuvré dans l’ombre de Philippe Katerine, Miossec et Dominique A.