XIe triennale internationale des mini-textiles : Libres comme l’art !

mini-textiles - XIe triennale

La XIe triennale internationale des mini-textiles a pour objectif de stimuler la recherche, la création et l’innovation dans le domaine de l’art textile contemporain.

En organisant et présentant la XIe triennale internationale des mini-textiles, le musée Jean-Lurçat et de la tapisserie contemporaine se veut, par le biais de ce concours, être un moteur permettant de stimuler la recherche, la création et l’innovation dans le domaine de l’art textile contemporain. C’est l’artiste Pierre Daquin qui en a choisi la thématique : « Libres comme l’art ».

460 candidats ont participé à cette nouvelle édition, parmi lesquels 61% sont étrangers et 39% français. Le jury constitué d’artistes – Pierre Daquin (France), Catherine Beloni (France), Carole Simard-Laflamme (Québec), Arlette Vermeiren (Belgique) -, de conservateurs de musées – Lluis Campins (Espagne), Anne Esnault et Françoise de Loisy (Angers) – et d’un inspecteur à la création artistique au ministère de la Culture, Yves Sabourin ont procédé à la sélection des œuvres.

69 œuvres seront ainsi présentées à cette occasion. Chacune est faite de fil ou de l’idée de fil et les dimensions n’excèdent pas 12x12x12cm en surface ou en volume. Parallèlement à cette triennale, les 22 acquisitions faites par les musées d’Angers à l’occasion de la précédente triennale sous la thématique « Too web or not to web/ trop de toile ou pas »seront mises en valeur. Elles viennent accroître un fonds muséal déjà riche de plus d’une centaine d’œuvres de format réduit.

C’est dans le milieu des années 1960 qu’a débuté la collection de tapisseries et de textiles contemporains du musée Jean Lurçat avec comme événement fondateur l’acquisition du Chant du Monde de Jean Lurçat, manifeste d’un artiste engagé, qu’abrite ainsi l’Hôpital Saint-Jean, remarquable ensemble architectural du 12e siècle. Elle s’est renforcée à partir de 1986, date de l’ouverture d’un nouveau musée dédié à la tapisserie contemporaine, par le biais d’une politique d’achats ou de donations, importantes en nombre comme en qualité : Thomas Gleb en 1991-2004 ; Grau Garriga en 2004 ; Patrice Hugues en 2005, etc.

Commissariat
Françoise de Loisy, conservateur en chef aux musées d’Angers

Scénographie et graphisme
Agence NeM Niney & Marca architectes
Jean-Etienne Grislain

Photos : Albert

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

grand angle - Maif

la Fondation MAIF lance son concours vidéo « Grand Angle »

La Fondation MAIF en appelle à tous ceux qui veulent faire bouger les choses. ...

maurice genevoix

Maurice Genevoix "L’harmonie retrouvée"

Commémorer le centenaire de la Grande Guerre, c’est bien, mais  la revivre en écoutant ...

Courts festival

Festival des Courts d’écoles de Cinéma sur la Péniche Cinéma

Pour sa première édition, le festival des courts d’écoles de cinéma embarque sur la ...