Robot Daft Peunk, first step on earth by Nicolas Charlet et Bruno Lavaine

Daft Peunk, first step on earth by Nicolas Charlet et Bruno Lavaine

La Galerie Clémentine de La Féronnière présente :  Robot Daft Peunk, first step on earth by Nicolas Charlet et Bruno Lavaine 

Le duo Nicolas Charlet et Bruno Lavaine, connu pour la réalisation de films cinéma et séries cultes à la télévision, présente pour la première fois un travail photographique. Cette série sera exposée à la Galerie Clémentine de La Féronnière à partir du 17 novembre, exposition co-produite par l’Agence PAM. Une première photo avait été dévoilée à Arles cet été, pendant les Rencontres, sur le nouveau site de Ground Control , où le personnage principal de la série surfait sur une vague géante au milieu des visiteurs.

Nicolas Charlet et Bruno Lavaine, dits « Nicolas et Bruno » sont des spécialistes des détournements d’images et des doublages décalés, il dirigent les courts métrages musicaux et délirants « Restauratec » (2002) et « Cogip 3000 » (2003) et la série « Le Bureau » (2006). En 2013, iles réalisent « Le Grand Méchant Loup » avec Benoît Poelvoorde, Kad Merad et Fred Testot y sont trois frères aux prises avec la tentation face à Valérie Donzelli, Charlotte Le Bon, Zabou Breitman, Cristiana Reali, Léa Drucker et Linh-Dan Pham. Pour le printemps 2016, est annoncée la sortie de 99 « Roubles-L’Idéal », la suite de 99 Francs, réalisé par Frédéric Beigbeder, avec qui ils co-signent le scénario et les dialogues.

« C’est ce qui m’a toujours fasciné chez Nicolas et Bruno. Le mot clé de leur œuvre depuis l’origine de leur binôme créateur, unique dans une complémentarité indé nissable et mystérieuse. La paire sonne aux deux personnes, mais, pour les connaître depuis bien longtemps, je dé e tout individu extérieur de déterminer ce qui vient de l’un ou de l’autre. Les deux font le père d’un bonhomme multiple – mais tellement singulier – qui s’aventure toujours là où on ne l’attend pas. Si, avec une passion, une exigence et un perfectionnisme (qui frôle parfois la pathologie), les deux auteurs lui montrent la voie, leur Créature s’aventure systématiquement au-delà des limites dé- crétées par les normes convenues. Née dans un lm, elle s’échappe dans une chanson, née dans un corps, elle s’installe dans un autre, née dans une entreprise sinistre, elle se retrouve à la télé, née dans un conte de cochons, elle devient Grand Méchant Loup, née dans un lm X, elle nit dans une comédie musicale de science- ction, née sur une autre planète, elle atterrit sur Terre… Ils défont la forme et déforment le fond, tournent et détournent, montent et démontent, tentent et inventent… Chaque expérience entraînant plus loin la suivante. Inlassablement donc, ils promènent et dirigent leur drôle de « binhomme ». Mais, s’ils lui ont bien souvent monté la voix, c’est dans un silence photographique qu’ils lui donnent corps aujourd’hui. Au l d’une errance douce et désespérée, notre héros beau tente vainement de comprendre les codes d’un monde qui lui est inconnu. Absurde, fermé à l’Autre et enlisé dans une euphorie consu- mériste grotesque, ce monde est le nôtre et il est fort à parier que nous serions bien incapables de lui en donner les clés. C’est à pleurer de rire. Alors, pour une fois que, dans cet art qui se prend tellement au sérieux, des auteurs parviennent avec autant de talent à faire rigoler la Galerie, pro tons-en sans modération ! » Olivier Culmann, Tendance Floue

à la recherche de l'ultra sex bande annonce (2015)

À la recherche de l’ultra-sex est une comédie dite de détournement de scènes de dialogues de films pornographiques1. Après avoir visionné environ 2500 films X vintage datant de 1974 à 1995 et interrogé des employés de l’industrie pornographique hexagonale, Nicolas Charlet et Bruno Lavaine proposent une réécriture décalée de ce genre cinématographique. En remontant et détournant une centaine de séquences de films, les deux réalisateurs ont ainsi créé une nouvelle histoire. Source wikipedia

Informations pratiques :

Le Le Livre-DVD:

À la recherche de l’Ultra-sex
Sortie en librairie le 9 novembre 2016
Format : 21 x 26 cm à l’italienne
208 pages + dvd
Impression quadri, deux types de papiers. ISBN : 979-10-96681-00-6
Tirages limités
Prix public : 45,00 € Publié aux éditions Nova

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Thomas Rimoux

Thomas Rimoux, Exposition personnelle

La recherche artistique de Thomas Rimoux s’inscrit dans la contemporanéité. Les hommes qu’il peint, ...

Frank Perrin

L’Empire des signes de Frank Perrin

Frank Perrin est un infatigable créateur qui crée encore et toujours plus, qui fait ...

Demi déesse de Jean-Charles de Castelbajac

40 Passages de Jean-Charles de Castelbajac à la Mannerheim Gallery

Jean-Charles de Castelbajac est un créateur de mode qui a anticipé par ses créations ...