• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Low Tide 根底 de Denis Rouvre

Denis rouvre

Cela fait plus de dix ans que, chaque automne, la Ville de Rennes accueille sur la place de l’Hôtel de Ville une exposition à ciel ouvert regroupant quarante photographies grand format. Proposée en plein-air, dans un lieu emblématique du centre-ville, l’exposition grand format est un moment clé de la rentrée culturelle.

Cette année, c’est le portraitiste renommé, Denis Rouvre qui en est l’invité. Il a longtemps photographié pour la presse les célébrités des mondes culturel, politique et sportif. Mais, dans son œuvre personnelle qu’il a entamé dans les années 2000, ce sont les anonymes, ceux qu’il nomme ses «figures héroïques», qui ont eu ses faveurs, entreprenant un travail sur la puissance et la fragilité de l’homme, son engagement et sa place dans notre monde.

Champions de lutte sénégalaise, de sumo ou de rugby, Kanaks, cosplayers Japonais, Denis Rouvre prend ses portraits de front, directs, avec leurs empreintes et les marques de leur vie.

À Rennes, ce sont les survivants du tsunami au Japon qui seront mis à l’honneur avec la série Low Tide, certains clichés provenant de Sendaï, ville jumelée avec Rennes ce qui donnera une dimension emplie d’émotion à cette exposition bretonne.

Denis rouvre 1

Denis Rouvre s’est rendu au Japon en 2011, six mois après le tsunami. Il y photographie les sites ravagés au sein desquels il n’y a plus de sons humains. Voulant photographier les survivants, il frappe aux portes et réalise ainsi des clichés puissants, silencieux, où l’on peut appréhender la force et la résistance de l’homme ayant traversé un chaos.

« Dans leurs visages était écrite cette implacable réalité, traversée d’autant de nuances qu’il y a de vies. Leurs visages répondaient aux lieux dévastés. Comme un puzzle a deux pièces dont chaque élément n’a d’autre choix que de correspondre à l’autre ». Commente-t-il.

Exposés en très grand format, quinze portraits de rescapés feront écho à quinze paysages dévastés par le tsunami. Gratuite, éclairée dès la tombée du jour, l’exposition demeure visible à tous les instants de la journée et de la nuit.

Initiatrice de l’exposition, l’association D’UNE PHOTO, propose également des projections de l’installation vidéo de l’artiste : Des Français. Identités, territoires de l’intime. Pour son projet, Denis Rouvre a sillonné la France ces dernières années, afin de photographier et d’interroger des anonymes, hommes et femmes sur la notion d’identité et du sentiment d’appartenance à un territoire.

Denis rouvre 2

La diversité de leurs réponses fait état de filiation, de lieux vécus, d’entourage, de faciès, d’idéaux et de rapport au monde, entrelaçant identité nationale et intimité. Denis Rouvre a réuni 80 de ces 400 témoignages dans une installation vidéo où les voix et les mots devancent les visages et définissent une étonnante géographie à échelle humaine. Projetée en 2014 aux Rencontres d’Arles puis au LiFE de Saint Nazaire, en 2015, il sera possible de le découvrir à Rennes

Les photos de Denis Rouvre sont exposées dans le monde entier et l’artiste a publié plusieurs livres : « Sortie de match » aux Editions de la Martinière, « Lamb, Low Tide – Le Japon du chaos » et « Des Français. Identités, territoires de l’intime » chez Somogy Editions. Son travail a été récompensé par des prix prestigieux et ses portraits sont publiés dans les plus grands titres de la presse nationale et internationale.
Le New-York Times Magazine lui a consacré un portfolio présentant la série LowTide. Un des portraits de cette série lui a valu un Prix World Press Photo en 2012. Il est représenté à Paris par la Galerie Hélène Bailly, à La Haye par la Galerie Project 2.0, à Anvers par la Galerie Axel Pairon, et à Lisbonne par la galerie Barbado. Ses oeuvres font partie de collections publiques et privées (Centre Tjibaouà Nouméa, Pinacothèque de Paris, Société Générale…).

Denis rouvre 3

Cette exposition de Denis Rouvre fait partie de la rentrée effervescente que proposent les acteurs du domaine des arts visuels à travers des expositions, ateliers d’artistes ouverts au public, festivals, arts urbains… De mi-septembre à mi-octobre, permettant aux Rennais et habitants de Rennes Métropole de découvrir une programmation variée, quand la lumière des fins de journées invite encore à la déambulation.

L’exposition et les projections de Denis Rouvre constituent deux volets de l’événement Faire Face.

Le troisième volet est :

Constellations, de Franck Pourcel du 9 au 17 octobre, au Carré d’art à Chartres de Bretagne

Frank pourcel

Franck Pourcel s’est attaché depuis de nombreuses années à explorer ce berceau de nombreuses civilisations que constitue la Méditerranée. Bordée par trois continents, Afrique, Asie et Europe, des récits d’aventures humaines à l’origine de mythes et légendes ont conféré à la Méditerranée une place unique dans l’univers des hommes et des dieux. L’artiste interroge de nos jours sa modernité où immuabilité et changement se confrontent. Il nous en livre une nouvelle et personnelle géographie, plus humaine et sensible, qui prend la forme de treize constellations.

La constellation d’Ulysse constitue le fil d’Ariane. Les autres constellations en sont la déclinaison et traduisent des thématiques contemporaines entre lesquelles le spectateur est invité à déambuler.

Finalisé dans le cadre de Marseille Provence 2013 et d’un Atelier de l’Euro Méditerranée, porté par le FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Société Nautique de Marseille, ce projet personnel a fait l’objet d’un livre intitulé « Ulysse ou les constellations » aux Éditions Le bec en l’air et nous fait appréhender une nouvelle approche du travail de ce photographe marseillais.

frank pourcel 2

Depuis peu, membre du Studio Hans Lucas , Franck Pourcel mène une réflexion sur les rapports que l’homme entretient avec son territoire, doublant sa création artistique d’une vision documentaire.

Ses photographies, exposées en France et à l’étranger, font partie des collections de la Bibliothèque Nationale de France, des Archives Départementales des Bouchesdu- Rhône, du Musée Ziem à Martigues, du Centre Méditerranéen de la Photographie de Bastia, de l’Artothèque de Cherbourg… Ainsi que des collections privées. Franck Pourcel a été l’un des lauréats du prix Jeunes Artistes Européens en 1994, lauréat du Prix Henri Matisse de l’Union Méditerranéenne pour l’Art Moderne de la Ville de Nice
en 2001, et a obtenu diverses bourses de soutien à la création.

Il s’apprête à être accueilli sur l’année 2016 en résidence sur le territoire de Rennes Métropole, à l’invitation de l’association D’UNE PHOTO. Le résultat de cette résidence sera exposé à la galerie de la Maison des Associations, en partenariat avec les Ateliers de Juillet, en novembre 2016.

Exposition à ciel ouvert

du 25 septembre au 25 octobre 2015

Place de l’Hôtel de Ville de Rennes

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Gérard Stricher

Gérard Stricher au Château de Ladoucette

Rencontrer la peinture de Gérard Stricher ne peut laisser personne indifférent ; chaque œuvre, ...

Milene Guermont - Polysensual Concrete artwork

Milène Guermont « LES CRISTAUX »

Milène Guermont se passionne pour le béton, matériau qu’elle façonne dans son atelier ou ...