• Participez au sixMic Crowfunding !

Biot, été 1954, au milieu d’un champ d’oliviers

Biot

C’est  au milieu d’un champ d’oliviers du village de Biot que durant l’été 1954, qu’eut lieu la première exposition collective du Groupe Espace

C’est durant l’été 1954, au milieu d’un champ d’oliviers du village de Biot, qu’eut lieu entre juillet et septembre, la première exposition collective du Groupe Espace, intitulée « Architecture-Formes-Couleur » sous l’égide d’André Bloc et de Félix Del Marle. La France, en cette époque d’après-guerre, était en pleine reconstruction. Le Groupe Espace, porté par l’intérêt public, souhaitait alors ouvrir une nouvelle ère de réflexion et d’expérimentation en matière d’urbanisme, en intégrant les arts dans l’architecture moderne. Cette nouvelle approche, inédite et audacieuse, était de proposer un meilleur cadre de vie pour tous.

Plus de 62 artistes, architectes, peintres, sculpteurs et plasticiens, s’étaient alors réunis pour cette collaboration artistique aussi atypique qu’exceptionnelle en faisant une formidable aventure humaine et artistique, unique en son genre pour l’époque !

Depuis plus d’un demi-siècle, quiconque arrive à Biot par la route de Valbonne, ignore qu’à quelques pas de la Chapelle Notre Dame, située à l’angle du chemin Saint Julien, se déroula cette manifestation artistique à ciel ouvert, sans précédent. C’est en effet en lieu et place de cet immeuble situé à proximité d’un petit calvaire au milieu des oliviers, que la plus importante exposition jamais réalisée d’œuvres d’artistes d’envergure internationale a vu le jour.

Cette exposition ayant contribué à forger l’identité culturelle locale, la Ville de Biot a souhaité laisser cette « emprunte symbolique », son destin étant en effet, plus que jamais lié à cet héritage ; c’est pourquoi cet hommage à l’exposition du Groupe Espace à Biot demeure essentiel à la construction de l’avenir commun de tous les biotois. Même si le village perché de Biot a vu en effet sa population quintupler avec la croissance de la technopole au cours des dernières décennies : 1513 habitants en 1954 et 10 000 aujourd’hui ; ce bel exemple de mémoire collective lié à l’histoire de l’art d’après-guerre, prouve une fois encore, que l’Art est toujours au cœur de Biot et se vit plus que jamais ici !

Comme la d’ailleurs souligné Guilaine Debras, Maire de Biot : « Je souhaite que cette expérience unique, insufflée grâce à la volonté et la ténacité des membres du groupe Espace, perdure ici, à Biot. Je, NOUS souhaite, de nouveaux rendez-vous aussi riches en découvertes que celui-ci ! Cet événement ne doit pas être un aboutissement, mais un élan pour de nouveau pari à relever, pour construire ensemble un AVENIR encore plus florissant, encore plus créatif ! »

C’est cette immersion dans l’univers artistique et architecturale de la Côte d’Azur des années 50, que la Ville de Biot relate aujourd’hui. À travers un parcours emblématique qui s’achemine du Musée Fernand Léger, en passant par le Musée d’Histoire et de Céramique biotoises, par les salles d’expositions municipales de la rue Saint Sébastien et la Médiathèque, l’histoire singulière de « l’Été 1954 à Biot » est ainsi proposée au public. Les grandes figures de ce mouvement abstrait seront évoquées, avec l’influence d’une nouvelle esthétique émanant du Bahaus, puis du Groupe Espace.

À l’occasion de l’exposition « L’ÉTÉ 1954 à Biot », une immense toile d’exposition installée sur le fronton même de la résidence Les Oliviers a été inaugurée par la Ville de Biot samedi 25 juin dernier !

3 EXPOSITIONS SUR 3 SITES !

Exposition « ARCHITECTURE FORMES COULEUR » – Musée National Fernand Léger
Du 25 Juin au 26 septembre 2016
Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h

Exposition « LA VIE ARTISTIQUE À BIOT DANS LES ANNÉES 50 » – Musée d’Histoire et de Céramique Biotoises – Biot Village
Du 25 Juin au 6 novembre 2016
Ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 18h

Exposition « LES HERITIERS » – Salles d’expositions Municipales, rue saint sébastien – Biot Village
Du 25 Juin au 9 Octobre 2016
Ouvert juillet – août : mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 11h à 13h et 14h à 20h, jeudi de 14h à 19h et de 20h à 22h. À partir du 1er septembre : du mardi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h.

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

croisière European Blues Cruise

une croisière en Méditerranée tout en blues

La particularité de la croisière en Méditerranée "The European Blues Cruise" repose sur la ...

Des œuvres de Fulcrand à découvrir à Art Elysées

La découverte du travail de Fulcrand, près de 10 ans après sa mort, a ...