Du 23 au 27 août 2013, sixième édition du Film Francophone d’Angoulême

Film Francophone d'Angoulême

Du 23 au 27 août 2013 aura lieu la sixième édition du Film Francophone d’Angoulême. Le festival a été créé sous l’influence de Marie-France Brière, Dominique Besnehard et Patrick Mardikian en août 2008. Le festival pour objectif d’être le premier festival du film francophone en France, terre de la francophonie et a pour vocation de devenir un événement majeur de la promotion du cinéma francophone en favorisant l’émergence de jeunes talents. Il veut être aussi un rendez-vous international en privilégiant la rencontre des professionnels originaires de tous les pays francophones et francophiles.C’est Catherine Frot qui sera cette année la présidente du jury. Le jury des étudiants des écoles du campus de l’image avec Clémentine Célarié comme présidente décerneront le Valois MAGELIS.

Catherine Frot, présidente

Actrice française, a débuté dans « Mon oncle d’Amérique » (1980) et a joué dans « Un air de famille » (1996), « Le dîner de cons » (1998), « Chouchou » (2003), « Vipère au poing » (2004), « Mon petit doigt m’a dit… » (2005), « Odette Toulemonde » (2007), « Le crime est notre affaire » (2008), « L’empreinte de l’ange » (2008) et « Les saveurs du palais » (2012). Lauréate du César de la Meilleure actrice dans un second rôle pour « Un air de famille », nommée 6 fois pour le César de la Meilleure Actrice. Participe pour la première fois à un jury de cinéma.

Clémentine Célarié

Actrice, chanteuse, écrivaine Présidente du jury des étudiants « Née à Dakar au Sénégal, j’ai commencé ma carrière par un passage au café-théâtre du « Splendid » puis à Radio7, sous la direction de Marie-France BRIÈRE. Ma première apparition au cinéma fut en 1983 grâce à Dominique BESNEHARD, dans un film de Claude Sautet intitulé « Garçon », et la même année dans le court métrage intitulé « Ballade ». L’année suivante j’ai participé au tournage de cinq films différents, du « Téléphone sonne toujours deux fois !! » à « Blanche et Marie », tourné à Angoulême. » Depuis, elle a travaillé aux côtés de Jean- Jacques Beineix dans « 37°2 le matin », d’Alain Corneau dans « Nocturne indien », d’Isabelle Adjani en 1993 dans « Toxic Affair », de Claude Lelouch et de Jean-Paul Belmondo en 1995 dans « Les misérables » et de Mélanie Laurent en 2011 pour « Les adoptés ». Elle a consacré l’année 2012 au théâtre et a joué dans 2 pièces : « Calamity Jane » par Alain Sachs et « Noir comme moi » par John Howard Griffin. Cette année, on la retrouve dans « Amour et turbulences » d’Alexandre Castagnetti.

Master-Classes à l’espace Franquin

  • Denise Robert : « le cinéma québécois et les coproductions internationales »
  • Régis Wargnier : « le travail du réalisateur »
  • Michel Saint-Jean, président de Diaphana « la place du cinéma indépendant »
  • Thierry Ardisson : « de la production télé à la production cinéma »
  • Voir les commentaires : (0)

Publicité