• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Adopte ton homard !

guide pratique du homard

Autrefois, le homard était une espèce emblématique rencontrée sur l’estran rétais. Aujourd’hui, il a pratiquement disparu. C’est pourquoi, la Communauté de Communes de l’Ile de Ré et son équipe d’Ecogardes se sont investis dans un projet de repeuplement. Des petits homards sont donc réintroduits dans une zone protégée au large de Saint-Clément-des-Baleines. L’Ecotaxe, destinée à financer des projets environnementaux, permet de réaliser cette opération.

Chaque année depuis 2013, la Communauté de Communes de l’Ile de Ré réintroduit 3 000 petits homards. L’opération est depuis 2013, reconduite une fois par an sur au minimum une durée de 5 ans. Les petits homards, qui proviennent d’un élevage britannique, sont âgés de 3 mois et mesurent seulement quelques centimètres de long au moment de leur réintroduction dans le milieu naturel car, à ce stade, les homards s’enfouissent dans le sable et sont donc moins exposés aux prédateurs.

La réintroduction se déroule en été, période où les températures sont plus clémentes et les conditions favorables à l’alimentation des petits homards. Ils sont acheminés par bateau jusqu’au lieu de la réintroduction, puis amenés jusqu’au fond de l’océan par une équipe de plongeurs sous-marins qui les relâche directement sur les zones sableuses adaptées à leur installation.

Le homard atteint sa taille adulte aux alentours de 4 ou 5 ans pour un âge maximum estimé entre 25 et 30ans. C’est seulement passé ce délai que l’on pourra évaluer l’impact des premières réintroductions. Des opérations de suivi scientifique de la population seront menées par les Ecogardes avec des partenaires scientifiques. Le grand public peut également participer grâce à la mise en place d’une démarche participative à partir de l’été 2014.

Pourquoi adopter ?

La Communauté de Communes de l’Ile de Ré associe la population au maintien de la biodiversité. Cette opération scientifique a aussi une forte vocation pédagogique : informer les enfants et leurs parents sur les dommages subis par certaines espèces en raison de la dégradation progressive du milieu océanique. Offrir la possibilité d’adopter un homard permet de responsabiliser les citoyens. Pour chaque parrain, c’est un moyen symbolique de contribuer à la sauvegarde de l’environnement et de créer un lien affectif particulier avec son « filleul ».

Qui peut adopter ?

Toute personne intéressée par l’opération. Attention ! Seulement 3 000 homards sont réintroduits chaque année. Le nombre d’adoptants est donc limité ! J’adopte un Homard

Le cycle du Homard

Le cycle du Homard

La troisième phase de réintroduction du homard sur l’Ile de Ré s’est déroulée jeudi 11 juin à Saint-Martin-de-Ré. 3 000 larves de homards ont été relâchées dans l’océan par des plongeurs de l’Aquarium La Rochelle et du Nautilus, partenaires de la Communauté de Communes.

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité