Salon mystique / Jay Gottlieb – Ohana, Messiaen, Obouhow, Satie, Scelsi


Sur un Gaveau de 1929, Jay Gottlieb, incontournable pianiste s’agissant des répertoires des XXe et XXIe siècle, réunit cinq compositeurs animés, à un certain stade de leur parcours, d’un mysticism...

Sur un Gaveau de 1929, Jay Gottlieb, incontournable pianiste s’agissant des répertoires des XXe et XXIe siècle, réunit cinq compositeurs animés, à un certain stade de leur parcours, d’un mysticisme qui éclaire leur œuvre d’un jour nouveau.

Si Satie connut une période de mysticisme - ses Préludes du fils des étoiles et ses Sonneries de la Rose-Croix sont redevables de l’influence du Sar Péladan, le sentiment religieux, tel qu’il s’exprime notamment dans les Vingt Regards sur l’enfant Jésus, est une des composantes fondamentales de la musique d’Olivier Messiaen. Célèbre en son temps, lié à Ravel, toujours en quête de sonorités inédites et signant volontiers ses partitions d’un « Nicolas l’illuminé », Nicolas Obouhov a créé un système harmonique appelé « harmonie absolue ». Jay Gottlieb joue pour l’occasion l’unique exemplaire existant, issu des collections du Musée de la musique, de la croix sonore, un ancêtre des instruments électroniques qu’Obouhov avait mis au point.

Lieu : Amphithéâtre - Cité de la musique


09-04-2020 de 19:00 à 21:00

  • Tarif unique : 25 EUR