Zena El Khalil Sacred Catastrophe : Healing Lebanon

Zena El Khalil - Sacred Catastrophe: Healing Lebanon

Zena El Khalil Sacred Catastrophe : Healing Lebanon. Exposition organisée à Beyrouth par Béatrice Merz et Janine Maamari au Beit Beirut.

La Fondation Merz et Libanart présentent durant quarante jours l’exposition monographique Sacred Catastrophe : Healing Lebanon, un projet pour la paix et la réconciliation, entièrement conçu par l’artiste Zena El Khalil, et qui sera accompagné par un programme de conférences, concerts, débats, performances et ateliers, pour en prolonger le dialogue avec le public.

Plasticienne, écrivain, activiste culturelle et instructrice de Nāda Yoga, Zena El Khalil, diplômée de l’école NYC d’arts plastiques et de l’Université Américaine de Beyrouth, utilise la peinture, les installations, performances et collages, pour donner vie à ses thèmes de prédilection : la paix à travers l’amour, la compassion, le pardon et l’empathie. Ainsi, au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, elle a organisé à New York « Xanadu », une exposition collective pour soutenir et promouvoir de jeunes artistes arabes.

Durant l’invasion israélienne de 2006, Zena El Khali, l’un des premiers grands blogueurs du Moyen-Orient, a créé « beirutupdate.blogspot.com », un blog en forme de journal humanitaire et personnel traitant de l’impact psychologique de l’attaque sur son environnement. Son catalogue « Beirut, I Love You » rédigé en Anglais a été traduit en plusieurs langues y compris l’Italien, l’Espagnol, le Suédois, le Portugais et l’Allemand.

Chaque année Zena El Khalil organise une performance intitulée « The Pink Bride of Peace » pendant le marathon de Beyrouth. Celle-ci a pour objectif de sensibiliser le public sur la question des droits des femmes au Liban. En mai 2008 elle a été invitée par Le Nobel Peace Center à participer à une conférence sur la liberté d’expression sur Internet.

L’exposition Sacred Catastrophe : Healing Lebanon envahira le centre culturel Beit Beirut (la maison de Beyrouth), située sur l’ancienne ligne de démarcation « la ligne verte », un « no man’s land » qui divisait en deux la ville de Beyrouth, pendant la guerre civile libanaise et qui en était un poste de contrôle militaire avancé et un repaire pour les francs-tireurs, lieu aujourd’hui de mémoire et hautement symbolique.

L’histoire du peuple libanais, sa souffrance et les bouleversements auxquels il doit sans cesse faire face nourrit la recherche artistique de Zena El Khalil, artiste engagée qui considère que l’art et la culture ont une influence positive sur le monde.

L’exposition Sacred Catastrophe : Healing Lebanon reflète la volonté de l’artiste de transformer une idée, un objet, un lieu de violence en un espace de paix. Zena El Khalil investira donc les quatre étages de l’immeuble Beit Beirut de ses peintures, photographies, sculptures, vidéos et installations sonores évoquant de mystérieuses psalmodies et résultat de plusieurs années de démarche créative.

Au commencement a lieu une « cérémonie de guérison », là où ont eu lieu des actes de violence, qu’il s’agisse de massacres, de tortures ou de catastrophes naturelles. Méditation, chants mystiques et danses/transes sacrées se succèdent avant de s’achever en un rituel de purification par le feu. Le geste artistique prend ensuite toute son importance, les résidus d’énergie négative se muant en messages d’amour et de lumière.

Ainsi, les peintures exposées sont réalisées avec des tissus imprégnés d’encre noire, fabriquée à partir des cendres du rituel de purification. Pour peindre les toiles qui ont été disposées sur le sol, l’artiste utilise la plupart du temps des écharpes traditionnelles arabes, des « koufieh ». Les photos et les vidéos montrant les lieux de purification, témoignent de l’évolution de l’artiste. Au sein de chaque espace, Zena El Khalil réalise un « mantra » en arabe, composé avec les mots « amour, pardon, compassion », destiné à effacer le poids de la douleur et de la souffrance, pour laisser place à la paix et à la réconciliation et repris par des sculptures en pierre et en céramique.

Le rythme de l’exposition est donné par des chants incantatoires qui unifient les œuvres de l’artiste, celles-ci ne formant plus qu’une seule entité. L’installation monumentale, une « forêt » de mémoire et de souvenirs des 17 000 personnes disparues pendant le conflit, clôture l’exposition, rappelant également l’ancienne « ligne verte » désertée, inhabitée mais peuplée d’un abondant feuillage.

Zena El Khalil a exposé dans le monde entier : New York, San Francisco, Miami, et Dubaï. Elle a aussi eu plusieurs expositions monographiques. Ses oeuvres ont aussi été exposés au Mori Art Museum à Tokyo, à l’Institut du Monde Arabe à Paris, à la Fondation Boghossian à Bruxelles, au Royal College of Art à Londres, à la National Gallery of Bosnia and Herzegovina à Sarajevo, à la Barjeel Art Foundation à Sharjah, à l’Institut für Auslandsbeziehungen à Berlin, à the White Box à Munich et à la Fondation Merz à Turin.

Un catalogue réunissant les contributions des poètes, écrivains et critiques d’art, les reproductions des oeuvres, ainsi que les traces des performances sera édité à la fin de l’exposition.

Le site de Zena El Khalil : http://www.zenaelkhalil.com/

Photo : Zena El Khalil – Grand Hotel Sawfar 1 Ash ink and pigment on canvas 240 x 145 cm 2015

Zena El Khalil – Sacred Catastrophe: Healing Lebanon
Exposition du 18 Septembre au 27 Octobre 2017

Beit Beirut
http://www.beitbeirut.org/thehouse.html

Exposition organisée à Beyrouth par Béatrice Merz et Janine Maamari

la Fondation Merz : http://fondazionemerz.org/

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Grataloup - Pommier Lumière

Grataloup au Château de Vascoeuil

Guy Rachel Grataloup est né à Nantua en 1935. Admis à l’École Normale Supérieure ...

Alex Prager

Alex Prager première exposition personnelle en France

C’est à la Galerie des Galeries que l'artiste photographe et cinéaste américaine Alex Prager ...