Yann Barthès ne partagera pas de  » Temps de cerveau disponible » avec Patrick Le Lay

Patrick Le Lay - Yann Barthès

Yann Barthès,  son idée de titre du Temps de cerveau disponible pour son émission de TF1 ne plaît pas à Patrick Le Lay

Yann Barthès ne partagera pas de  » Temps de cerveau disponible » avec Patrick Le Lay, comme l’avait annoncé en 2004 le PDG du groupe TF1, quant à la stratégie de sa chaîne vis-à-vis des annonceurs : concevoir des programmes qui laissent aux téléspectateurs du “temps de cerveau disponible” pour ingurgiter les écrans publicitaires.

L’ancien PDG revendique la paternité de son oeuvre par lettre d’avocat : « cette expression lui appartient et c’est lui qui l’a inventée ». Pourtant, cette sortie avait marqué les esprits, tant elle avait été jugée insultante envers les téléspectateurs de TF1. Or, Patrick Le Lay avait clairement dit ce qu’il pensait, mais, quoi qu’il en soit, l’argent a bien une odeur, et celle-ci ne sent pas bon.

Patrick le Lay ne s’est pas totalement retiré des affaires et revendique crânement sa triste vérité. Lui qui, un jour, déclara dans Libération « « On ne vit plus qu’avec les chiffres de l’audimat. […]. Passer une émission culturelle sur une chaîne commerciale à 20 h 30, c’est un crime économique ! C’est quand même à l’État d’apporter la culture, pas aux industriels. »

Là tout est dit ! C’est ce genre de personnage opportuniste qui est arrivé au bon moment pour s’accaparer, pour pas cher, des postes et des fonctions fortement rentables, mettant en œuvre, par la même occasion, des politiques très capitalistes au sein de la télévision. Issu du bâtiment, et il est passé par plusieurs sociétés de construction avant d’intégrer le groupe Bouygues en 1981, c’est en tant que responsable de la diversification de ce groupe qu’il prépara alors le dossier de candidature à la privatisation de la chaîne de télévision française TF1 en 1987, selon la volonté de Francis Bouygues.

C’est vrai, du BTP à la télévision il n’y a qu’un pas ! On peut lui reconnaître qu’il a bien bétonné TF1 pendant de très longues années. Lui, de son côté, a t-il partagé un jour son temps de cerveau disponible ? Il faudrait lui poser la question… En tout cas, la ménagère de moins de 50 ans en a eu pour son …. Enfin, Patrick Lelay est tout de même partisan d’une Bretagne Libre et indépendante !

En résumé cette histoire de « Temps de cerveau disponible » est toujours à l’affiche, et même si la société de production de Yann Barthès, « Bangumi », a déposé le titre « Temps de cerveau disponible » auprès de l’INPI (l’Institut national de la propriété industrielle) celui-ci expliquait à Télé 2 Semaine. « Cela nous faisait beaucoup rire, TF1 un peu moins au début, et puis ils nous ont proposé plutôt « Tant de cerveaux disponibles » !

De notre côté, on ne trouve pas tellement drôle ce titre d’émission, car il rappelle des choses que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Quoi qu’il en soit, force est de constater que Yann Barthès, qu’on l’aime ou pas, est sacrément bon en communication et en résultat. Notre temps de cerveau imparti à cet article étant dépassé… nous nous voyons dans l’obligation d’y mettre un point final !

*Patrick Le Lay en juillet 2004 dans les pages d’un ouvrage « Les Dirigeants français et le changement »

** Wikipédia

A lire aussi sur artsixMic :

Yann Barthès déboule sur TF1 et TMC
Les audiences du Petit Journal de Cyrille Eldin plongent

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

bandes annonces - au cinéma cette semaine

Les films à l’affiche cette semaine

Les films à l’affiche cette semaine, semaine du 14 octobre au 21 octobre 2015

DieuMerci

DieuMerci et Au cinéma cette semaine du 9 mars au 16 mars

A sa sortie de prison, Dieumerci, 44 ans, décide de changer de vie et ...