• Participez au sixMic Crowfunding !

Wallis et Futuna, Le Foll, assurance-chômage, Syrie, projet Darwin, etc… dans la revue de presse

Wallis et Futuna

Distributeur de billets, centre de dialyse, desserte aérienne… Les annonces de François Hollande à Wallis et Futuna

Aucun président de la République n’avait posé le pied sur cette terre française du Pacifique. Après Wallis, François Hollande est arrivé, lundi 22 février, à Futuna. Durant la campagne présidentielle, le chef de l’Etat avait promis de visiter les onze territoires d’outre-mer habités. « Mission »accomplie, s’est-il félicité devant les élus de l’île. Aujourd’hui, nous savons que nous sommes Français », s’est réjoui un dignitaire local à l’arrivée du président de la République dans ce « territoire le plus lointain de l’Hexagone », où l’a accueilli une vibrante Marseillaise entonnée par des enfants en tenue traditionnelle.

Des agriculteurs en colère débarquent au domicile de Stéphane Le Foll

Le ministre de l’Agriculture est sorti dans son jardin de la banlieue du Mans (Sarthe) pour dialoguer avec les manifestants. Une trentaine d’éleveurs en colère se sont présentés vers 20 heures, dimanche 21 février, au domicile de Stéphane Le Foll en périphérie du Mans (Sarthe). Le ministre de l’Agriculture leur a ouvert la porte de son jardin, avant d’engager une conversation tendue pendant près d’une heure. « Comment je fais avec mes factures? », a notamment lançé un éleveur, pendant qu’un autre provoquait la colère du ministre en le comparant à son ancien collègue du Budget, Jérôme Cahuzac, poursuivi pour fraude fiscale. « Je fais ce que j’ai à faire, je fais mon travail », a répondu Stéphane Le Foll,

Quatre pistes envisagées pour redresser les comptes de l’assurance-chômage

Les directives du gouvernement sont claires : « Tout faire » pour favoriser le« retour à l’emploi » et redresser les comptes de l’Unédic. Les partenaires sociaux rouvrent, lundi 22 février, l’épineux dossier de l’assurance-chômage. Organisations syndicales et patronales se retrouvent au siège du Medef, en début d’après-midi, pour entamer les tractations, qui devront aboutir au printemps, pour permettre un agrément gouvernemental avant le 1er juillet, date de péremption de l’actuelle convention.

Le sujet est sensible, alors que le chômage et la dette du régime sont à des niveaux record : à la fin 2015, Pôle emploi recensait 3,59 millions de chômeurs en métropole et la dette de l’assurance-chômage culminait à 25,8 milliards d’euros. A réglementation constante, ce trou devrait atteindre 29,4 milliards à la fin 2016.

Syrie : au moins 120 personnes sont mortes dimanche dans le double attentat près de Damas, le plus meurtrier depuis 2011

Un dimanche sanglant près de Damas. La banlieue de la capitale syrienne a été victime d’un double attentat qui a fait au moins 120 morts, dont 90 civils, selon un bilan communiqué lundi 22 février par l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Il s’agit de l’attaque la plus sanglante depuis 2011. Le groupe Etat islamique a revendiqué ces attaques suicides perpétrées près du sanctuaire de Sayeda Zeinab, un haut lieu du chiisme situé à moins de 10 km de la capitale syrienne.

Les passeurs turcs s’adaptent et prospèrent

Sur la place centrale d’Aksaray, quartier d’Istanbul qui compte une importante population de réfugiés, Haroun Yamani tente de rassurer les potentiels clients qui aspirent à un avenir meilleur en Europe, mais s’inquiètent du dangereux trajet en bateau qui les y mènera.

Environnement: le projet Darwin de Philippe Barre défend les bâtisseurs

« Il est écrit où le dogme selon lequel un entrepreneur ne peut pas être humaniste ? » : à 43 ans, Philippe Barre, fondateur de Darwin, projet urbain ayant jeté les bases à Bordeaux d’un modèle inédit de développement économique durable, défend les « bâtisseurs » contre les « bétonneurs ».

Source : francetvinfo et goodplanetinfo

Photo :  Image extraite de la vidéo / http://www.elysee.fr/

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?