• Participez au sixMic Crowfunding !

Voyage au pays du MuCEM

L’ouverture le 7 juin dernier du MuCEM (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) à fait du bien à Marseille et aux Marseillais. Elevé au bout du bout du vieux port, le MuCEM de part son architecture et de part ses accès pluriels, à la fois par le toit en venant du Fort Saint Jean, ou par l’entrée au rez de chaussée, en arrivant par le port, facilite grandement l’envie de s’y engouffrer. Construit comme un vaisseau amiral, avec de multiples coursives, on peut visiter l’endroit en dehors et en dedans, sans que l’on en comprenne tout de suite  exactement le sens de la marche. On a comme cela un peu l’impression de s’y perdre, mais sans appréhension, tant les transparences de la construction en font un lieu de perdition visuel rassurant. Tout à la fois se ressemble et se perd dans de longues transversales. Des  transversales peuplées de gens en admiration, qui cherchent à savoir et à comprendre où il sont. De fait, on parcourt le MuCEM, de haut en bas et de bas en haut, sans pour autant être obligé de passer tout à fait aux mêmes endroits, c’est à la fois énervant et jubilatoire. Le toit terrasse passerelle, avec une vue de folie sur Marseille et sur la mer, donne carrément envie de s’y installer et même d’y vivre, tant de l’endroit, il y a de choses à voir et à observer. L’intérieur du musée est comme à l’extérieur, mais pas tout à fait. Les salles d’exposition haute en plafond et en lumière permettent des installations de belles proportions. Tout à été conçu, pour que la facilité d’emploi de celles-ci, laisse une grande place à l’imagination et à la scénographie. La construction de cet édifice navigue entre l’idée du bateau et du sous marin, c’est ce qui en fait sa force et d’ores et déjà sa notoriété. On a tout de suite de l’empathie pour ce bâtiment, où il fait bon vivre, bon visiter, bon rêver, bon voyager.

Le MuCEM s’intéresse principalement aux cultures de la Méditerranée, selon une optique comparatiste et pluridisciplinaire dans laquelle l’Europe et les autres continents bordant la Méditerranée occuperont une grande place. artsixmic, très curieux de la chose l’a visité pour vous. Un lieu à visiter sans modération !

Le MuCEM affiche une surface de  13 000 m2. Il a été réalisé par l’architecte Rudy Ricciotti, né en 1952 à Kouba en Algérie. L’éclairage du lieu a été créé par Yann Kersalé.

  • Le site Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée : www.mucem.org
  • Photo by Jean Marc Lebeaupin pour artsixmic
  • Voir les commentaires : (1)

Publicité