Vincent Mauger « des abscisses désordonnées » au centre d’art Micro Onde

 Vincent Mauger
© Vincent Mauger

Né en 1976, Vincent Mauger vit et travaille à Cholet dans le Maine-et-Loire. Après avoir étudié à l’école des Beaux-Arts de Nantes et Paris, il se fait connaître avec son exposition Sans titre au Lieu Unique à Nantes dans le cadre d’Estuaire 2009. Il participe ensuite au parcours Hors les murs de la FIAC en 2011. Depuis, il réalise de nombreuses expositions personnelles telles que L’Omniprésence des possibles au Musée de l’Hospice Saint-Roch d’Issoudun, Super Asymetry au centre d’art de La Maréchalerie à Versailles, Système Adéquat pour le Patio de la Maison rouge à Paris. Il est représenté par la galerie Bertrand Grimont.

A travers ses sculptures, Vincent Mauger représente des forces antagonistes : entre mesure et démesure, apesanteur et monumentalité, attraction et répulsion, construction et escamotage, réel et virtuel. La force de son travail réside dans l’assemblage de matériaux inertes empruntés à l’univers du chantier (briques, PVC, parpaings ou gaines plastiques) qu’il façonne à la dimension de gros volumes posés en équilibre. Son oeuvre ne se résume pourtant pas au seul choc visuel des masses. Passé le premier rapport physique aux oeuvres, un environnement artificiel se dessine sous l’effet d’un jeu de lignes et de trames produit par l’assemblage des matériaux. Ses installations invitent le spectateur à s’échapper du réel (Super Asymetry, centre d’art de La Maréchalerie à Versailles).

A la fois architecte et maître d’oeuvre, Vincent Mauger crée des volumes qu’il compose comme des paysages. Résolument attaché au travail de la matière, l’artiste découpe, visse, plie, brûle, colle, scie ou meule. Autant d’actions qui placent le process au coeur de la réflexion. S’il existe une dextérité, elle se trouve dans l’accumulation inlassable et instinctive des gestes, par exemple lorsqu’il froisse des boules de papier jusqu’à remplir la nef d’une chapelle (Sans titre, chapelle du Bélian, Mons, Belgique). Vincent Mauger se débarrasse du savoir-faire et favorise un travail empirique de la matière. Pour l’artiste, chaque site d’exposition est un nouveau prétexte à activer ses expérimentations. Invité au centre d’art Micro Onde du 18 mai au 5 juillet.

2013, Vincent Mauger révèle les qualités plastiques du lieu à partir d’un ensemble de nouvelles productions et d’oeuvres conçues in situ. Partant d’une analyse des caractéristiques physiques du bâtiment, l’artiste propose un ensemble d’oeuvres en volume posées au sol en regard de nouvelles sculptures suspendues. Dans la galerie, l’artiste associe des pièces qui rejouent le rapport du plan à sa dimension spatiale. Il présente également un ensemble de sérigraphies qui active ce principe perceptif. Réalisées sur des planches de découpe millimétrées, des compositions géométriques évoquent des chutes de papier et ouvrent le regard sur une troisième dimension. Les formes projetées dans cet espace orthonormé créent des topologies renversantes et dessinent les contours d’une cartographie mentale de l’espace.

  • Exposition du 18 mai au 5 juillet 2013

Table ronde : Territoire d’art & d’architecture

Samedi 22 juin, 15h-17h. Navette depuis Paris*
Avec les intervenants :

  • Vincent Mauger, artiste,
  • Valérie Knochel, directrice de le Maréchalerie, centre d’art contemporain de l’ENSA-V
  • Sébastien Rinckel, architecte
  • Sophie Auger, modératrice

Les porosités existantes entre art et architecture définissent un dialogue tangible entre les oeuvres de l’artiste Vincent Mauger et de l’architecte Sébastien Rinckel. Les sculptures de Vincent Mauger se déploient à l’échelle d’un site. Ses installations englobantes dessinent un environnement pour le visiteur qui fait une expérience éminemment perceptive.

Dans ses architectures Sebastien Rinckel déborde les espaces fonctionnels et explore les formes de l’installation précaire, invasive et perturbatrice en proposant une relecture des lieux investis.

Valérie Knochel, reviendra sur le projet spécifique du centre d’art de la Maréchalerie conçu comme un lieu de production artistique expérimental complètement articulé au projet pédagogique de l’Ecole nationale d’architecture de Versailles.

*Navette depuis Paris-Concorde /aller 14h retour 17h. RESERVATION OBLIGATOIRE : microonde@londe.fr ou 01 34 58 19 92 / 0619 77 32 89

MICRO ONDE
CENTRE D’ART DE L’ONDE
29 RUE PAULHAN
78140 VELIZY-VILLACOUBLAY

 

 

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité