• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Vincent Larderet : Hommage à Debussy

Vincent Larderet et Debussy

Féru de musique française, Vincent Larderet est l’un des premiers à célébrer le centenaire de la mort de Debussy avec un disque monographique publié par le label allemand Ars Produktion.

Le 25 mars prochain marquera le centenaire de la mort de Debussy, compositeur génial  et créateur original et profond d’une musique qui a fait souffler un vent de liberté.

Vincent Larderet, passionné de musique française, est l’un des premiers à célébrer cet anniversaire dès janvier prochain, avec un disque monographique publié par le label allemand Ars Produktion, et sur lequel on pourra retrouver  la première Série des Images, le second Livre des Préludes ainsi qu’un inédit au disque : la transcription pour piano de Caplet des Fragments symphoniques du Martyre de saint Sébastien, révisée et complétée par le pianiste.

Recréé à partir de diverses sources existantes : le manuscrit de Debussy annoté de ses choix d’instruments, la partition pour orchestre réalisée par son ami Caplet et la réduction piano-chant nécessaire aux répétitions faite par Caplet également, expliquent que ce morceau soit inédit.

Cette musique de scène accompagnant le mystère médiéval du poète Gabriele d’Annunzio, se finalise entre la commande en 1910 et la création le 22 mai 1911, au Théâtre des Champs-Élysées, sous la baguette de Caplet.

Comme l’explique  Vincent Larderet, en découvrant la version pour piano des Fragments symphoniques, il est immédiatement séduit par « la qualité, l’efficacité épurée et la clairvoyance dans les procédés choisis par Caplet pour sa transcription ». Il concrétise alors son désir de repartir de la version originelle afin d’améliorer cette partition pour piano, restaurant notamment certains passages évincés par Caplet (Danse extatique et Final du premier Acte, fin de La Passion et du Bon Pasteur) : « J’ai voulu enrichir la texture parfois simplifiée pour lui donner une envergure à la fois plus pianistique, colorée et orchestrale. En me référant le plus fidèlement possible à la version pour orchestre de ces Fragments, j’ai également effectué quelques corrections – modifié des articulations, phrasés ou nuances. »

C’est donc une version vierge que Vincent Larderet donne ici à entendre, riche d’une écriture travaillée à deux au début du XXe siècle et revisitée par un pianiste compositeur en 2017.

« J’espère que cette nouvelle révision, conclut Vincent Larderet, permettra de découvrir ou de redécouvrir sous un nouvel angle ce chef-d’œuvre très peu connu de Debussy, qui frappe par sa beauté mystique et l’intemporalité de sa modernité.» Le pianiste français est connu pour associer sa plume lorsqu’un retour à un texte d’origine s’impose à lui. Dans un d’authenticité et de fidélité, il a ainsi  déjà revisité bien des partitions inédites pour des premiers enregistrements mondiaux, notamment de Ravel avec la Suite de Daphnis et Chloé (ARS 38 146) ou Schmitt (La Tragédie de Salomé – NAXOS).

Aux côtés de Ravel, Brahms, Liszt ou Scriabine, Debussy a toujours été présent dans le piano de Vincent Larderet. Grandiose et honoré par le titre de “Steinway Artist”, le pianiste s’est imposé sur la scène internationale comme l’un des plus remarquables pianistes français de sa génération. Se produisant sur les plus grandes scènes internationales, il a été nommé l’année dernière, Directeur artistique du Festival international Piano au Musée Würth.

Pianiste à l’âme de poète, le toucher féérique et empli de sensibilité et d’émotion de Vincent Larderet, fait de ses interprétations de purs moments de bonheur. Une occasion rêvée de se replonger dans l’univers musical unique et insaisissable du grand maître que fut Claude Debussy.

Vincent Larderet se produira au Festival Piano au Musée Würth le 17 novembre (« Hommage à Ravel » en Trio avec Marc Coppey et Nicolas Dautricourt).

Le site de Vincent Larderet : http://www.vincentlarderet.com

The album is release since November 2017 exclusively in Germany / International release is for January 2018 

Catalogue Number : ARS 38 240
Stereo/Multichannel Hybrid SACD plays on CD, SACD & DVD player – Direct Stream Digital

Images – 1ère Série 
Préludes – Livre II
Symphonic Fragments from Le Martyre de saint-Sébastien – 1911 André Caplet transcription revised and completed by Vincent Larderet – WORLD PREMIERE RECORDING

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

eddy

Eddy Mitchell « Big Band » dans les bacs le 30 octobre prochain

Le nouvel album d’Eddy Mitchell, « Big Band », sortira le 30 octobre prochain

Ruby Cube - Precious Stone

Precious Stone de de Ruby Cube

Avec leur nouveau single Precious Stone, on retrouve le groupe toulousain Ruby Cube qui ...