• Participez au sixMic Crowfunding !

Vera Rhöm - A la recherche de la beauté rationnelle

 Vera Röhm, née en 1943 en Bavière d’une mère russe et d’un père allemand, a grandi à Genève, puis à Darmstadt. Parfaitement bilingue allemand-français, elle garde de son enfance multiculturelle et de ses études à Paris une grande ouverture sur le monde. Tout est dualité chez cette artiste qui vit entre Darmstadt et la Ville Lumière.

Rendre concret, palpable, l’éphémère, le mouvement, le temps. Comment le percevoir ? Le mesurer ? Quels sont les liens entre la géométrie et le cosmique, « cette obscure clarté qui tombe des étoiles », selon l’oxymore préféré de Vera Röhm.

Egalement photographe – sa série Etaiements a connu un grand succès – cette artiste lauréate de nombreux prix en Allemagne, est présente dans les grandes collections privées et publiques et a participé au Festival d’Automne au centre Pompidou en 2002.

Vera Röhm intègre dans son oeuvre la recherche des artistes du Bauhaus et la tradition de l’art concret, du constructivisme, du minimalisme. Synthèse entre ombre et lumière, espace et temps, ses oeuvres laissent place à la poésie de l’imaginaire. Elle scrute la ligne, la beauté rationnelle…

Après avoir travaillé la pierre et le métal qu’elle associait au plexiglas, Vera Röhm se consacre dès les années 70 aux Ergänzungen ou complémentarités de matériaux qui évoquent la fusion. Le plexiglas devient alors complémentaire du bois. L’artiste travaille des poutres de bois à l’extrémité brisée et les associe à des moulages en plexiglas, matière synthétique qui se fond dans le matériau naturel. Deux éléments opposés qui s’épousent pour devenir fusion. Ce couple improbable, basé sur la construction, l’industrie, évoque pourtant la déconstruction, voire la confusion. Depuis 2008, un programme utilisant des algorithmes a permis 770 découpes. Volume et plan sous sa forme positive et négative. Une recherche fondamentale. En parallèle, elle continue d’explorer son « Work in progress », sept grandes séries d’ensembles en évolution.

Vera Röhm est membre de la Darmstädter Sezession. Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections publiques et privées. Elle expose régulièrement en Allemagne, en France et ailleurs. Elle partage sa vie entre Darmstadt et Paris.

Comment rendre le temps visible ?

« Nous constatons nettement la constante évolution de l’angle d’incidence des rayons du soleil sur la Terre. En revanche, nous ne ressentons pas la rotation du globe terrestre ; depuis le lieu où nous sommes, notre situation nous semble statique, mais nous nous trompons. Car nous tous – le lieu également – nous nous trouvons au centre d’une dynamique rendue ainsi visible. » Vera Röhm

Photo : BINÔMES installation de Vera Röhm

Vera Rhöm : A la recherche de la beauté rationnelle
Exposition jusqu’au 31 aout 2017

Fondation Vasarely
1 Avenue Marcel Pagnol
13096 Aix-en-Provence

www.fondationvasarely.org

La Fondation est ouverte tous les jours de 10h à 18h, jours fériés compris

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Juliette Clovis

Juliette Clovis : Des oeufs piquants et surprenants pour Pâques !

Dans quelques jours, petits et grands vont s’adonner à l’un des moments les plus ...

Philippe Weisbecker

Philippe Weisbecker « La Beauté selon Shiseido »

La Galerie Mirror vous propose jusqu'au 17 mars 2015, une exposition consacrée aux illustrations ...