0

Un été très culturel aux Pays Bas, cette année !

Impressionnisme, sensation & inspiration – Œuvres favorites de l’Ermitage

Le musée Hermitage Amsterdam propose du jusqu’au 13 janvier 2013 inclus son exposition Impressionnisme, sensation & inspiration, qui présentera, dans leur contexte artistique et historique, les œuvres célèbres de l’importante collection impressionniste du Musée d’État de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg. Elle accrochera aussi des pièces majeures de précurseurs comme Claude Monet, Pierre-Auguste Renoir, Alfred Sisley et Camille Pissarro, ainsi que des œuvres d’autres peintres français importants de la seconde moitié du XIXe siècle, tels Eugène Delacroix et Jean-Léon Gérôme. L’exposition mettre en lumière le contraste qui se dessina progressivement entre les divers courants artistiques de l’époque, expliquant la sensation suscitée par cet impressionnisme qui allait ouvrir une ère nouvelle. Ces peintures, dessins et sculptures proviennent tous de la collection de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg. Il est rare de voir aux Pays-Bas un tableau aussi complet de la production artistique de cette période dans toute sa diversité.

Une sensation

L’impressionnisme doit son nom à Impression, soleil levant, une toile que Monet peint en 1872. Un journaliste en veine d’ironie parle d’impressionniste, mais ces peintres qu’il entend ridiculiser s’en font bientôt un titre de gloire. Refusant les ambitions grandioses, se réclamant du simple plaisir de peindre, ils saisissent sur la toile leurs impressions fugitives, utilisent des couleurs vives, travaillent en plein air pour noter cette lumière qui change sans cesse. C’est une hérésie qui bouleverse un art alors figé. Quant à leurs motifs, ils sont accessibles, allant des paysages et des vues urbaines aux aspects souriants de la vie quotidienne de la bourgeoisie : les boulevards de Paris et leurs cafés, les excursions sur la côte, les parties de canotage dans les environs de Paris, sans oublier toute une gamme de portraits très naturels et sans artifices. Leur approche révolutionnaire heurte de plein front les tenants de la tradition académique, qui, scandalisés par ces « impressions » aux vives couleurs, commencent par s’en moquer. Mais cette rupture radicale avec le style, la technique et la thématique traditionnels va bientôt inspirer toute une pléiade d’artistes, et générer une nouvelle vision de la réalité, une nouvelle beauté, bref, une nouvelle ère dans la vie artistique.

Leur inspiration

L’impressionnisme est né d’un refus du classicisme du Salon de Paris, qui ne présente chaque année que des œuvres officiellement retenues, celles des peintres qui travaillent dans le strict respect des canons académiques : scènes soigneusement construites, contours bien marqués, respect des détails, motifs tirés de la mythologie, de l’histoire ou de la religion. Les principaux tenants de la tradition classiciste ou néo-classiciste sont Alexandre Cabanel (Portrait de la comtesse E.A.Vorontsova-Dashkova , 1873) et Jean-Léon Gérôme (Vente d’une esclave à Rome, 1884). Parmi les romantiques français, un des plus connus est sans conteste Eugène Delacroix (Chasse au lion au Maroc, 1854). Enfin, Théodore Rousseau (Paysage avec paysan, 1860–1865) et Charles-François Daubigny (L’étang, 1858), têtes de file de l’École de Barbizon, annoncent déjà l’impressionnisme par leurs paysages réalistes peints en plein air.

L’exposition accroche délibérément les peintres impressionnistes aux côtés non seulement de leurs précurseurs, de leurs contemporains et de leurs suiveurs, mais aussi de leurs partisans et de leurs adversaires. L’on verra ainsi, à côté de toiles impressionnistes célèbres comme la Dame au jardin de Monet ou le Portrait de l’actrice Jeanne Samary de Renoir, des peintures de Delacroix, Daubigny et Gérôme. Sans oublier des œuvres magistrales de Paul Cézanne (Le fumeur, v. 1890–1892) et Paul Gauguin (Femme au fruit, 1893), deux peintres qui, s’inspirant de l’impressionnisme, en ont tiré un style hautement personnel. L’exposition entend offrir ainsi un tableau complet et parlant de la diversité et des controverses de la vie artistique si mouvementée dans la France de la seconde moitié du XIXe siècle.

Le musée Van Gogh va être l’hôte de l’Hermitage Amsterdam

Comment citer Cézanne et Gauguin sans évoquer Vincent van Gogh, artiste brillant et original s’il en fut, qui doit tant aux impressionnistes ? Peintre majeur du post-impressionnisme, il en explora audacieusement les limites.

A partir du 29 septembre, une grande partie de la collection du musée Van Gogh va être accrochée dans le musée Hermitage Amsterdam, notamment 75 toiles majeures, des œuvres sur papier, ainsi qu’un choix de la correspondance. A cette occasion le musée ouvrira ses deux ailes au public, qui pourra pour la première fois admirer à la fois la collection renommée du musée Van Gogh d’Amsterdam et tant de chefs-d’œuvre célèbres de peintres contemporains français du musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg.

Hermitage Amsterdamwww.hermitage.nl/pers

LENNY KRAVITZ AU NORTH SEA JAZZ FESTIVAL

La 37ème édition du North Sea Jazz Festival, le plus grand festival couvert de jazz du monde présente un programme avec au total 150 concerts et plus de mille artistes, dont des noms prestigieux comme Van Morrison, Tony Bennett, d’Angelo et Rufus Wainwright et sa bande. Et la soirée d’ouverture sera assuré par Lenny Kravitz ! Le festival aura lieu les 6, 7 et 8 juillet à Ahoy Rotterdam et devrait attirer entre 65 000 et 70 000 visiteurs. Réservez votre place dès maintenant ! Plus d’Infos

L’ETE SUR L’EAU

Où fêter l’été à Amsterdam sinon sur ses canaux ? Les Amstellodamois sortiront leurs embarcations pour flâner sur les canaux pendant toute la saison estivale. Et en août, le 5 précisément, des dizaines de bateaux ‘travestis’ défileront sur les canaux dans le cadre du fameux et très coloré Canal Pride, fête gay et populaire. Du 10 au 19 août c’est la musique classique qui sera à l’honneur lors du ‘Festival des Canaux’. Point d’orgue : le Prinsengracht Concert, le concert magique sur le Prinsengracht devant l’Hôtel Pulitzer. Plus d’Infos

LES MAÎTRES DU MAURITSHUIS DEMENAGENT

Grâce à une collaboration unique, plus de 100 chefs d’oevres du fameux Mauritshuis (en rénovation) seront exposées au musée d’art moderne et contemporain de La Haye, le Gemeentemuseum. Six siècles d’art réunis sous le même toit : l’expérience sera unique en son genre ! Quelques grands maîtres hollandais comme Vermeer, Rembrandt, Jan Steen et Frans Hals vont côtoyer l’art moderne et contemporain du Gemeentemuseum. Ce dernier détient notamment la plus grande collection d’oeuvres de Piet Mondriaan au monde. Plus d’Infos

MUSIQUE ANCIENNE A UTRECHT

De la musique ancienne dans un cadre unique : voilà le concept du Festival de Musique Ancienne d’Utrecht. Venez assister à des concerts dans les édifices historiques au coeur médiéval de la ville. L’édition de cette année compte pas moins de 120 concerts, la plupart dans les églises de cette ville au centre du pays et dans la majestueuse cathédrale ‘Dom’. Le festival en est à sa 31ème édition et mettra cette année Sweelinck et Bach à l’honneur. Attention, réservez vite puisque le nombre de places est très limité. Plus d’Infos

Partager :
  • googleplus
  • linkedin
  • rss
  • pinterest
  • mail

Rédigé par : admin

artsixMic l'information en continu

Ne manquez plus notre Newsletter !