• Participez au sixMic Crowfunding !

Un an après la manifestation du 11 janvier 2015, où en est-on ?

manifestation, Quand-limmigration-fait-debat

Suite du cycle « Quand l’immigration fait débat », série de rendez-vous autour de l’actualité au Musée national de l’histoire de l’immigration. Le 5e rendez-vous aura lieu le lundi 11 janvier 2016 sur le thème des fractures françaises: Un an après la grande manifestation du 11 janvier 2015,  où  4 millions de manifestants étaient dans les rues de France pour affirmer leur liberté de vivre, de dire, de penser et de partager.  Ces millions de Français ont formé tous ensemble, un rassemblement immense, jamais égalé dans l’histoire de France. Dans nos villes et nos villages, cette levée en masse a impressionné le monde entier parce qu’elle réaffirmait certaines de nos plus profondes singularités : notre tradition de la manifestation mais surtout notre attachement irréductible à la liberté d’expression et à la liberté de la presse, libertés fondamentales garanties par les lois de la République. Aujourd’hui 1 an plus tard, en est-on? Le débat entre Patrick Weil et Benjamin Stora sera animé par Alexis Lacroix, essayiste, directeur adjoint de l’hebdomadaire Marianne.

– Comment interpréter, un an après, cette manifestation d’unité ?

– Pourquoi une partie du pays manquait ce 11 janvier ?

– Les fractures françaises, sur le plan social, culturel, ethnique, se sont elles résorbées, ou au contraire, amplifiées ?

– Comment comprendre les meurtres du 13 novembre à Paris ?

Informations pratiques
Entrée libre sans réservation, dans la limite des places disponibles.
Palais de la Porte Dorée – Musée national de l’histoire de l’immigration.
293, avenue Daumesnil 75012 Paris

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

la carte C2L

le groupe C2L lance la « garantie cinéma »

Le 1er avril 2015, et ce n’est pas un poisson, le groupe C2L lance ...

La nuit blanche met le Street Art à l’honneur

La nuit blanche 2014 est branchée street art. De la gare d’Austerlitz à l’ancienne ...