• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Tuija Lindström « Un rève s’il en fut jamais »

Tuija Lindström

Née en Finlande il y a un peu plus de soixante ans et vivant en Suède, Tuija Lindström est une photographe, artiste et première femme à avoir occupé le poste de Professeur à l’Ecole supérieure de la photographie de l’Université de Göteborg.

Le moteur de sa recherche artistique a toujours été de remettre en question les valeurs acquises de la photographie pour rechercher des possibilités différentes, explorer de nouveaux terrains de prédilection, sortir des rendus classiques afin d’ouvrir de nouvelles voies à la photographie contemporaine.

Ces nouvelles voies, Tuija Lindström les a trouvées et les a ouvertes ; dans les années 90, elle est devenue célèbre à travers ses photos noir et blanc de femmes flottant dans un lac noir, photos à la connotation féministe mais abordée différemment de ce qui était fait jusqu’à maintenant en Suède.

Quelque soit le sujet sur lequel se porte le regard de cette artiste, la photographie qu’elle en fera aura cette magie d’avoir su saisir, ressentir et capturer LE moment qui se devait d’être révélé. Ses œuvres ont été exposées à l ‘échelle internationale et sont présentes, certes au Moderna Musee de Stockholm et au Musée finlandais de la Photographie d’Helsinki, mais également Outre-Atlantique au Musée d’art de Houston.

Ce sont ces images qui au fil du temps sont devenues des icônes et quelques photos inédites, que nous convie à admirer, dans le cadre du mois de la photo, l’institut suédois de Paris en collaboration avec la Fondation Hasselblad.

Réalisées dans les années 80, ces images appréhendent leur sujet de manière singulière, originale et inhabituelle ; ainsi, les femmes, éloignées des stéréotypes de beauté, sont saisies sous un angle intimiste, voilant les désirs, suggérant mystère et émotion et trouvant ainsi leur juste place au sein de ce mois de la photo qui s’est donné pour thème « Au cœur de l’intime ».

Tuija Lindström, de la magie au fond des yeux.

Informations Pratiques

Exposition du 14.11.2014 au 18.01.2015

Institut suédois
11 rue Payenne
75003 Paris

www.institutsuedois.fr

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Rencontre avec Fanny Roux de Badilhac la créatrice de « Khara TuKi »

Khara-Tuki est une divinité, une muse invoquée par certaines tribus dans la civilisation pré-colombienne ...

Ryszard Kiwerski : Solaires à l'église Saint-Sulpice

SOLAIRES : Parapeintures par Ryszard KIWERSKI pour la Nuit Blanche 2017

Le projet « Solaires », proposé sous la direction artistique et le commissariat d’Olga ...

rencontres parisienne de la photographie

Rencontres Parisiennes de la Photographie Contemporaine

Les Rencontres Parisiennes de la Photographie Contemporaine prennent place dans le cadre de 7ème ...