• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Transhumance : Une exposition-parcours d’oeuvres du Centre national des arts plastiques au pays de Vassivière

Transhumance - Liliana Motta

« Transhumance » invite le public à se promener à la rencontre de l’histoire de chaque village tout en soulignant le rôle de l’art dans l’espace public rural. 

Le Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière et le Centre national des arts plastiques proposent, à l‘occasion de leur saison estivale, une exposition-parcours s’étendant du Centre d’art et son Bois de sculptures à plusieurs communes avoisinantes. « Transhumance » invite le public à se promener à la rencontre de l’histoire de chaque village tout en soulignant le rôle de l’art dans l’espace public rural.

« Transhumance » ne présente que des œuvres conçues pour l’extérieur et issues de la collection du Cnap, et se décline en quatre parties.

Un parcours relie les communes rurales du Lac de Vassivière, de Beaumont-du-Lac, Gentioux Pigerolles, La Villedieu, Nedde, Peyrat-le-Château et Saint-Amand-le-Petit, entre Creuse et Haute-Vienne, dans la région Nouvelle-Aquitaine, tandis qu’une sélection d’oeuvres vient dialoguer avec le patrimoine paysager, bâti et culturel de ces villages.

Les oeuvres sont signées Hicham Berrada, Olivier Cadiot, Michael Dans, Édith Dekyndt, Mona Hatoum, Jean-Michel Othoniel, Anne de Sterk et Lois Weinberger.

Les habitants de ces municipalités ont activement participé à la réalisation de ce projet, les oeuvres des artistes, en créant des échanges entre leurs créateurs et les habitants, ont été ainsi porteuses de lien social et politique.

Leur emplacement in situ leur permet d’interagir avec l’environnement, changeant ainsi le regard porté sur l’espace, sur l’histoire ou sur l’identité du lieu qui s’en trouve inévitablement métamorphosés.

Le fait que ces œuvres investissent le paysage rural permet à la création contemporaine de se faire ainsi médiatrice et de faire connaître les nouvelles créations d’artistes nationaux et internationaux dont la diversité de leur travail est des mieux représentée par le Cnap : sculptures monumentales, oeuvres sonores, oeuvres vidéos, oeuvres à protocole, oeuvres végétales….

L’exposition collective au Centre d’art, sur l’île de Vassivière, qui réunit les oeuvres de Siah Armajani, Maja Bajevic, Patrick Bernier et Olive Martin, Simon Boudvin, Luis Camnitzer, Gilles Clément, Pierre Coulibeuf, Yona Friedman, Dora Garcia, Felix Gonzalez-Torres, Marie-Ange Guilleminot, Martin Le Chevallier, Enzo Mari, Roman Ondak, Dominique Petitgand, Roman Signer, Georges Tony Stoll et Lois Weinberger, est le prolongement de la réflexion sur le rôle de l’art dans l’espace public, la manière dont il interagit au sein de notre société et comment il nous met en mouvement en tant que citoyen et nous engage dans le monde.

Cette exposition est aussi l’occasion de redécouvrir une oeuvre emblématique de la fin des années 1980 réalisée par Dominique Gonzalez-Foerster, Bernard Joisten, Pierre Joseph et Philippe Parreno, leur installation de plein air intitulée Video Ozone qui sera réactivée exceptionnellement sur l’île le soir du vernissage, et, le 16 septembre, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine.

Le public pourra également découvrir en extérieur, sur l’île de Vassivière, les deux nouvelles commandes d’oeuvres à protocole initiées par le Cnap, et activées pour la première fois dans le Bois de sculptures qui compte déjà une soixantaine d’œuvres, dont cinq dépôts du Cnap.

Liliana Motta y est à l’honneur avec son intervention paysagère, ainsi que l’astre de Reto Pulfer qui ont trouvé sur l’île un écrin exceptionnel entre site industriel et site naturel.

Sur Radio Vassivière sera diffusée chaque jour en nocturne une oeuvre sonore différente issue des commandes du Cnap réalisées en partenariat avec l’Atelier de création radiophonique de France Culture, et, afin de prolonger cette exposition-parcours, du 13 au 15 octobre 2017, un colloque, animé par Benoît Antille, Philippe Bettinelli, Valérie Cudel, François Hers, José Roca, Elke Roloff, Martina Sabbadini, Liliana Sánchez Rojas, Natsuko Uchino…permettra de réfléchir ensemble aux enjeux de la création contemporaine en périphérie, aux spécificités de la commande artistique dans un espace public rural et de repenser le modèle du parc de sculptures.

Photo : Liliana Motta (1959, Argentine) Dehors, 2017 Installation paysagère Commande du Centre national des arts plastiques. En dépôt au Ciap.

Transhumance
Exposition jusqu’au 5 novembre 2017

Centre international d’art et du paysage
Île de Vassivière
87 120 Beaumont-du-Lac

www.ciapiledevassiviere.com
Le vidéo guide du limousin :  http://www.videoguidelimousin.fr/parcours/parcours-art-et-paysage

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Catawiki - Cyrille Coiffet

Interview de Cyrille Coiffet – DG de Catawiki

Le marché mondial de l’art en ligne est passé d’un peu moins de 1 ...

Eduardo Novillo Astrada, Jaeger-LeCoultre

Jaeger-LeCoultre : « Open a whole new world »

Trois personnalités hors du commun qui tracent leur vie avec conviction et passion, une ...

Waste Land : trop d’histoires pour un seul film

Dès le début du film on pourrait se douter de la fin mais il ...