• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Tous de sorties ! Rennes 1900-1970 à l’Écomusée du Pays de Rennes

Rennes - Tous de sortie(s) !

Tous de sorties ! Rennes 1900-1970 : L’exposition est donc conçue comme une promenade au gré des rues, des quartiers, des événements, s’éloignant du centre-ville au fur et à mesure du développement des moyens de transport et à la faveur du repos hebdomadaire et de la réduction du temps de travail.

L’exposition « Tous de sortie(s) ! Rennes 1900-1970« ,  fait découvrir au public un panorama de la richesse des sorties et des activités des Rennais, ainsi que leurs lieux de rencontre, leurs échappées belles. Elle brosse le portrait des modes et pratiques historiquement présentes en France, dans leur déclinaison rennaise.

Qu’il s’agisse de fêtes, de spectacles, de lieux de sociabilité, de pratiques «récréatives» ou encore d’évasions rurales et littorales, les sorties furent longtemps les occupations majeures des temps de loisir. Pourquoi les pratiques culturelles se sont-elles modifiées ? Quelle a été la part de l’histoire, des faits religieux, des mentalités, des transports dans l’évolution des loisirs ? L’exposition Tous de sortie(s) ! Rennes 1900-1970, présentée sur 340 m2, montre la richesse des sorties des Rennais, de leurs lieux de rencontre et de distraction, des fêtes et des loisirs dans les soixante-dix premières années du 20e siècle.

Le parcours de l’exposition propose une mise en scène amusante et instructive sous forme de promenade «de la ville jusqu’à la côte», permettant au visiteur de déambuler à travers quatre grands thèmes :

– Les fêtes dans l’espace public
– Les lieux de spectacle et de sociabilité
– Les pratiques récréatives
– Le plein air

L’exposition est conçue comme une flânerie au gré des rues, des quartiers, des parcs, des guinguettes, des événements etc. Illustrée par une riche collection d’objets (costumes, instruments de musique, équipements sportif, avion de manège, animaux de foires, bicyclette, cyclomoteur, canot etc.), de vidéos et de photos anciennes, elle met en avant les modes et pratiques historiquement connues à travers anecdotes et exemples locaux.

L’exposition explore les contextes culturels, politiques, sociaux et économiques qui ont engendré les pratiques de loisirs, ainsi que leurs transformations, de la Belle Époque aux Trente Glorieuses. Elle revient sur les grandes avancées sociales du 20e siècle : développement des moyens de transport, allongement du repos hebdomadaire et réduction du temps de travail. Il aura fallu du temps pour pouvoir aller pleinement «taquiner la tanche et le goujon» à Cesson ou à Saint-Grégoire, aller pique-niquer à Mi-Forêt ou profiter d’une journée de bains de mer à Saint-Malo.

De la Fête de la Jeunesse aux fêtes religieuses, du café animé au théâtre en passant par le cinéma ou les maisons closes, une barque sur la Vilaine, un bal ou une course de vélo, il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Découvertes pour les uns et souvenirs pour les autres ! L’Écomusée invite le visiteur à flâner et à se distraire tout en explorant le Rennes d’autrefois.

Du début du 20e siècle aux années 1970, les occasions et les lieux de sorties foisonnent ! L’exposition est donc conçue comme une promenade au gré des rues, des quartiers, des événements, s’éloignant du centre-ville au fur et à mesure du développement des moyens de transport et à la faveur du repos hebdomadaire et de la réduction du temps de travail.

Au début du 20e siècle l’idée d’un droit au repos hebdomadaire est acceptée par tous ; le débat porte essentiellement sur le choix de la journée de repos : le dimanche ou un autre jour ?

Un pique-nique en famille, vers 1930. Coll. Écomusée du Pays de Rennes, musée de Bretagne.
Un pique-nique en famille, vers 1930. Coll. Écomusée du Pays de Rennes, musée de Bretagne.

La scénographie :

La scénographie de l’exposition permet au visiteur de circuler librement à travers un parcours qui n’est pas chronologique mais thématique. Ce parti pris du réseau «ouvert» permet au visiteur de «papillonner» entre les divers espaces de l’exposition ; sans ordre de visite directif, le visiteur peut ainsi flâner à sa guise. Laisser une grande liberté de mouvement au visiteur était une volonté de l’Écomusée, la liberté étant une dimension inéluctable du loisir et des sorties.

Au cours de sa visite, le public est invité à profiter pleinement des équipements mis à sa disposition : regarder un film, faire une partie de babyfoot, arpenter une piste de bal, s’attabler au café, écouter de la musique ou en jouer… Chaque espace bénéficie d’ambiances sonores et de supports privilégiés : bornes de consultation, films et objets de collections (affiches, photos, costumes, instruments de musique, équipements sportif, avion de manège etc.).

Informations pratiques :

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité