• Soutenez artsixMic
  • Aidez-nous à bouger les choses !

 SUD estampe – Biennale 2014

SUD estampe

De nouveaux lieux s’associent à cette biennale 2014, et c’est une quarantaine d’artistes, dans une douzaine de lieux, qui vont nous montrer l’estampe contemporaine dans toute sa richesse et sa diversité. Diversité des techniques employées, de la lithographie à la chalcographie, des nouvelles techniques comme l’altotypie ou la digigraphie, des installations, des œuvres à quatre mains, et toujours, la taille douce, la taille d’épargne, le carborundum, la collagraphie,…dans des types d’expression variés, que ce soit du côté de la figuration, du narratif, du travail sur la matière….

L’humour et la fantaisie seront présents dans cette édition avec l’association «Venus D’ailleurs» à la Chapelle des Jésuites et les amulettes du graveur Didier Hamey chez l’antiquaire Ginac. Des expositions personnelles vont couronner les talents de Kamill Major au lycée Daudet, Alfons Alt à la galerie du Lac Gelé et Vincent Dezeuze au Musée des Alpilles à St Rémy de Provence.

A la Galerie de la Salamandre, Marie-José Doutres a sollicité les artistes sur le thème de la «Cartographie»; quinze d’entre eux ont été retenus par le comité de sélection pour l’illustrer. Le musée PAB et le musée du Colombier à Alès, tous deux participant à cette biennale pour la première fois, ont rassemblé treize artistes autour du thème «Contrastes».

L’exposition «Double Vue» au Musée Georges Borias d’Uzès nous emmènera jouer dans les salles du musée pour y découvrir les créations de Florence Barbéris et Mireille Laborie. Dans l’Hérault, au Village des Arts et Métiers d’Octon, Pascale Hémery et Caroline Bouyer ont illustré le thème de la ville tandis que François Houtin nous entraîne dans ses jardins baroques.

A la Maison de la Gravure Méditerranée de Castelnau-Le-Lez, nous arpenterons les couloirs du métro parisien avec les linogravures grand format d’Ariane Fruit. Que du plaisir, des surprises et des découvertes artistiques pour mieux vivre et découvrir l’estampe.

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Portrait de Madeleine Cathelin

Cathelin comme jamais, au Musée de Valence.

Ces quelques mots de l’artiste pourraient à eux seuls exprimer l’impression éprouvée devant les ...

Julia Calfee

RENOMA présente en image et en ambiance le Chelsea Hotel

Julia Calfee exposera pour la première fois en France ses photos témoins des quatre ...

Guy Yanai

Guy Yanai à la galerie Derouillon

Après avoir étudié à la Parsons School of Design de New York et obtenu ...