• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Stéphane Olivié Bisson : Quatres heures à Chatila

Nasri Sayegh
Crédit photo Nasri Sayegh

En janvier au Théâtre Paul Éluard, vous propose plusieurs regards sur le Liban autour de la pièce de Stéphane Olivié Bisson, QUATRE HEURES À CHATILA.

JEUDI 9 JANVIER À 19H

SOIRÉE CINÉ-RENCONTRE

Denis Villeneuve a transformé Incendies, pièce de Wajdi Mouawad, en un thriller fascinant dans un Liban déchiré. Après le film, le metteur en scène Stéphane Olivié Bisson fera le parallèle avec sa pièce Quatre heures à Chatila. Tarif unique : 4€. Sur réservation au 01 48 90 01 70 ou sur cinema@choisyleroi.fr.

MARDI 14 JANVIER À 19H

RENCONTRE AVEC L’ÉQUIPE ARTISTIQUE

Après la projection du documentaire Les enfants de Chatila de Mai Masri, le metteur en scène Stéphane Olivié Bisson et la comédienne libanaise Carole Abboud poseront un regard croisé sur le film, la pièce Quatre heures à Chatila et la guerre du Liban. Sur réservation sous réserve de l’achat d’une place pour le spectacle

VENDREDI 17 JANVIER À 20H

REPRÉSENTATION DE QUATRE HEURES À CHATILA

Théâtre – France / Liban – dès16 ans
spectacle en français surtitré en arabe

Une femme erre au milieu des décombres. Elle a perdu la mémoire. Autour d’elle sont éparpillés des vêtements, des objets, des indices qui, peu à peu, lui permettent de comprendre ce qui s’est passé. À chaque pas, elle manque de s’effondrer. Et à chaque pas, dévastée, usée, mais droite, elle reste debout. En septembre 1982, Jean Genet se trouve au Liban. Le lendemain des massacres, il pénètre dans le camp de Chatila et est le premier Européen à poser les yeux sur l’horreur. Il commence à écrire son texte immédiatement, dans l’urgence de l’émotion, de la colère et du dégoût. Ses mots résonnent sur la scène dans la bouche de la comédienne libanaise Carole Abboud en un poème poignant, dense et tendu. Dans une mise en scène grave et lente, Stéphane Olivié Bisson met en lumière la poésie déchirante de ce texte de Genet, cette oraison funèbre pour des morts sans sépulture, pour que nul n’oublie jamais.

  • Texte Jean Genet
  • Mise en scène Stéphane Olivié Bisson
  • Interprétation Carole Abboud
  • Assistant à la mise en scène Nasri Sayegh
  • Son Yoann Perez

Théâtre Paul Éluard de Choisy-le-Roi
4, avenue de Villeneuve Saint-Georges
94600 Choisy-le-Roi
www.theatrecinemachoisy.fr

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité