Snoop Dogg : Le « Trouble maker » aux multiples talents

snoop dogg so many pro

L’homme a plusieurs surnoms, tout autant que de talents; mais qu’il soit Bigg Snoop ou Snoop Doggy Dogg, il demeure aussi passionné que passionnant.

Attachant, provoquant, parfois même inquiétant, Snoop Dogg ne laisse personne indifférent; il aime la provoc’ et celle-ci le lui rend bien, le hissant à la une de tous les médias du monde, faisant de lui l’idole insoumise et en constante rébellion, l’idole adulée pour de multiples raisons.

C’est un dur, un rebelle, un fumeur inconditionnel de marijuana, qui, tout jeune, passe du redoutable gang des Crips au rap aux côtés de Nate Dogg, son cousin et Warren G, demi-frère du producteur Dr Dre.

Après avoir fondé avec eux son premier groupe « Three The Hard way », il décide de prendre son envol en solo.

En quelques bandes originales de films et EP qui le mèneront à son premier album en 1993 « Doggystyle« , le rappeur et producteur Dr Dre impose Snoop Dogg dont la voix nonchalante, le flegme et le style cool qui contrastent avec les rappeurs de l’époque, le hissent immédiatement en tête des charts. Son album produit par The Neptunes, dont Pharell Williams est l’un des leaders, lui procure un succès international.

Jusqu’à aujourd’hui, Snoop Dogg compte à son actif une douzaine d’albums studio; mais l’artiste, véritable ouragan tant musical que médiatique, ne s’en suffit pas, loin de là; il est partout, foisonne d’idées et de projets; on l’entend dans de nombreuses bandes originales de films ainsi que dans certains jeux vidéo, et sa filmographie est des plus impressionnantes.

snoop dogg

En 2012, basculant vers le reggae, il se fait appeler Snoop Lion et se consacre à sa carrière musicale, sortant plusieurs chansons de suite dont « Wiggle » en featuring avec Jason Derulo, « Hangover » avec Psy et « Viser le K.O » avec David Carreira.

Alors qu’il sera incarné cette année par Keith Stanfield dans le film sur N.W.A, Straight Outta Compton, réalisé par F. Gary Gray, Snoop Dogg, qui vient de signer un partenariat avec la chaîne de télévision américaine HBO pour produire une nouvelle série, dévoile les uns après les autres les singles de son nouvel album « Bush« , attendu dans les bacs pour le 11 mai prochain et avec lequel il range au placard Snoop Lion et Snoopzilla, revenant avec des titres hip hop et G-Funk aux sonorités vintage, produit par son incontournable acolyte Pharrell Williams.

Après « Peaches n Cream », le rappeur nous dévoile « So Many Pros », qui confirme que « Bush » sera sans aucun doute un album culte.

Les albums de Snoop Dogg se sont succédés au fil du temps, ses démêlées avec la justice aussi, le rappeur et ses comparses faisant l’objet de nombreuses poursuites judiciaires et attirant régulièrement sur eux les foudres de la presse.

Mais Snoop Dogg est un révolté, un résistant, ça fait partie de son personnage, ses fans l’aiment tel qu’il est. Et puis n’a-t-il pas annoncé à maintes reprises qu’il allait se calmer et arrêter marijuana et alcool ? Pour les fans de Snoop Dogg, prêts à profiter de ce nouvel album c’est l’intention qui compte, et ils ont bien raison.

N’est pas Snoop Dogg qui veut !

Pré-téléchargez le : ici !!!

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Les Who

« THE Who »… tirent leur révérence en 2016

C’est au casino Caesars Palace de Las Vegas le 29 mai prochain qu’aura lieu ...

Cabra Casay

Cabra Casay sur la scène des Bouffes du Nord

Personnalité attachante dotée d’une voix aussi douce qu’entrainante, Cabra Casay, israélienne d’origine éthiopienne, est ...

OneRepublic

OneRepublic signe son retour avec le repack de Native

OneRepublic est originaire du Colorado. Repéré sur MySpace, et après avoir été viré de ...