• Participez au sixMic Crowfunding !

Simone Pheulpin reçoit le « Prix créateur » de la Fondation Ateliers d’Art de France

Simone Pheulpin

Simone Pheulpin, sculpteur textile, est une artiste aussi unique qu’atypique. Sa recherche artistique a mis en valeur le tissu sous forme de bandes écrues qu’elle a plié, façonné, empilé à l’infini afin de donner vie à des sculptures organiques qui sont des interprétations de la vision poétique que l’artiste a du monde.

Simone Pheulpin est née artiste ; sa maîtrise de la matière et du volume sont innées et sa magie créatrice consiste à donner à de simples bandes de tissu de coton brut, un rendu noble et précieux évoquant aussi bien la pierre fossilisée, l’écorce, les coraux, les coquillages que l’ivoire… Son inspiration, elle la puise dans son enfance nancéienne lorsqu’elle jouait dans les manufactures textiles de ses Vosges natales ainsi que dans son attirance pour les racines, les strates, les stries, les concrétions, toutes les accumulations que la nature crée, de la géologie à l’organique, de la pierre fossilisée à la morphologie végétale ou animale. « Mes réalisations sont le résultat d’une expression instinctive. La souplesse du matériau et le mouvement de superposition conduisent à des formes avec lesquelles jouent l’ombre et la lumière. Elles sont le reflet d’une harmonie avec le monde naturel» aime-t-elle expliquer avec l’humilité des plus grands, se gardant bien d’admettre que son inspiration va de paire avec sa dextérité et son sens artistique naturel.

Après avoir participé à de multiples expositions individuelles et collectives au sein de galeries, salons et manifestations prestigieuses de par le monde, Simone Pheulpin , pour ce projet d’exposition doté par la Fondation Ateliers d’Art de France, souhaite convier les spectateurs dans un lieu intimiste, symbolique et sacré, une chapelle baroque, qui mette en résonance sculpture ancienne et contemporaine, et qui noue le dialogue entre plis de pierre de colonnes et de pilastres, de statues, de gisants, et plis de coton d’une trentaine de ses œuvres. « j’opte pour un parti pris totalement baroque, qui transforme une chapelle en un véritable kaléidoscope artistique, dans une architecture de miroirs qui s’affranchisse des barrières du temps et de l’espace. En démultipliant le lieu, la présentation ferait littéralement se rencontrer et fusionner mes sculptures d’aujourd’hui et les éléments du passé.» Explique l’artiste. Le centre de l’édifice sera occupé par un «cristal géant», constitué de plis de miroirs, sur lesquels les œuvres textiles trouveront appui.

Un tel écrin, par sa spiritualité, sa sérénité et son esthétisme, saura idéalement mettre en valeur les œuvres uniques de Simone Pheulpin et prouver la place capitale qu’occupe l’art textile au sein des métiers d’art. Lorsque l’artiste exhorte : « Je voudrais que le textile soit perçu, reconnu comme un matériau noble», nul doute que les visiteurs en seront persuadés.

La démarche intellectuelle et artistique, le talentueux savoir-faire doté d’une imagination créatrice sans limite de Simone Pheulpin ne pouvaient qu’être récompensés du prix Le Créateur de la Fondation Ateliers d’Art de France. L’exposition Pli selon Pli retracera 30 ans de création.

Simone Pheulpin

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité