Silvio Paradisio « P’Art fin d’Italie » la galerie More Art tea

Silvio Paradisio

Né à Bari dans les Pouilles, Silvio Paradisio a commencé à peindre dans les rues il y a 13 ans, après avoir fait ses premières armes sur de nombreuses toiles. « C’est plus simple au sol, avoue-t-il, les imperfections se voient moins. A vrai dire, au sol, c’est plus la performance que le résultat qui compte. La preuve, une fois l’œuvre finie, les gens regardent mais ne s’arrêtent pas. » explique-t-il, non sans humour.

Il est vrai que, comme chacun sait, regarder un artiste peindre une toile…C’est long, c’est lent, et c’est tellement plus ludique et captivant de voir l’oeuvre naître à même le sol, le public restant fasciné par le fait que la création est éphémère, pouvant être effacée dès le lendemain.

« En France, pratiquer la peinture de rue est impossible sans autorisation. En Italie, c’est plus souple car c’est une tradition dans le Sud lors des fêtes patronales. » souligne l’artiste. En dehors de la peinture de rue, Silvio Paradisio réalise, éventuellement sur commande, des huiles et aquarelles, ainsi que des œuvres murales, réalistes et abstraites , qui ont fait l’objet de multiples expositions en Europe et aux USA. Ses paysages haut-alpins ont déjà été exposés à Savines-le-Lac et le seront à Gap au mois d’août à La Grange, et en décembre à la galerie de l’hôtel de ville. Avant cela, le talent de ce graffeur italien pourra être admiré à la galerie grenobloise More Art Tea au mois de juillet prochain à travers une quarantaine d’oeuvres aux techniques différentes.

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Dorothée Smith

Dorothée Smith « Entre (deux) Fantômes »

Le sentiment de hantise traverse une partie de l’oeuvre de Dorothée Smith, invoqué à ...

Telephone, 1980, Danciteria New York © Lynn Goldsmith

Téléphone/Lynn Goldsmith photographies à la Photo12 Galerie

Lynn goldsmith, élevée dans un milieu artistique entre très jeune chez Elektra Records. En ...

Fleurs de faïence

Fleurs de faïence 20 vases, 20 fleurs à Galerie Mougin

La Femme est à l’honneur au Carré Rive Gauche, et, à cette occasion, Gladys ...