SFR Jeunes Talents – Rencontres d’Arles 2013

Cécile Decorniquet
Cécile Decorniquet – Série Ladies 2008/2012

Partenaire des Rencontres d’Arles, SFR s’associe cette année à travers une exposition de quatre lauréats issus du concours « SFR Jeunes Talents – Rencontres d’Arles 2013 ». Sélectionnés sur le thème « Photographie et manipulation », le jury d’experts composé de François Hebel, Directeur des Rencontres d’Arles, François Cheval, Directeur du musée Nicéphore Niépce et Michel Mallard, Directeur de création, photographe et commissaire d’expositions, a retenu les artistes suivants : Cécile Decorniquet, Vincent Fillon, Bruno Fontana et Jean Noviel. Conformément à la thématique, les lauréats ont réalisé un travail de mise en scène de l’ordre du rêve et de l’imaginaire en détournant le réel, en effectuant des retouches, photomontages, ajouts de personnages. Ces quatre jeunes talents seront invités aux Rencontres d’Arles, à la semaine d’ouverture, et seront exposés au Parc des Ateliers du 1er juillet au 22 septembre 2013. Lors de ce rendez-vous incontournable de la photographie, les lauréats bénéficieront également d’une projection de leurs photos lors de la soirée « Nuit de l’Année », d’une participation aux lectures de portfolios et de rencontres privilégiées avec des professionnels.

Cécile Decorniquet, 30 ans, née à Aubergenville, réside actuellement à la Flosselière

La série Ladies Diplômée de l’École des Gobelins à Paris, Cécile Decorniquet travaille comme photographe. Elle fait poser ces petites filles à la manière des grandes dames victoriennes. Son univers mélange à la fois les grands portraits de la peinture primitive flamande, la peinture baroque espagnole et les photographies de Lewis Carroll.

Vincent Fillon, 36 ans, Saint-Etienne, réside actuellement à Paris

Formé à l’ENS Louis Lumière, Vincent Fillon est photographe spécialisé en architecture depuis 2006. Il travaille principalement avec des agences d’architecture et des institutionnels. Il a notamment réalisé des reportages dans le cadre de l’exposition « OEuvres Construites 1948-2009 – Architecture de Collection – Paris Île-de-France » en 2009 ou « Hong Kong – City One » en 2011. « Commandes et travaux personnels m’ont amené à explorer les questions du patrimoine, de l’urbain et leurs mutations. De l’état des lieux, aux enjeux de la reconversion, mon travail photographique documente, questionne, interprète. Je pose mon regard sur les lieux en mutation, patrimoines en réhabilitation ou territoires en transitions (série « entre-deux »). »

Bruno Fontana, 36 ans, Livry-Gargan, réside actuellement à Romainville

Inspiré par l’architecture et la photographie allemande de l’école de Düsseldorf (Becher, Gursky, Ruff…), Bruno Fontana a réalisé de nombreux projets basés sur les lignes, la répétition et le graphisme dans l’architecture, en s’intéressant ainsi aux structures urbaines et à leur fonction. « Urban Wall Paper est le jeu entre une architecture à la géométrie rigoureuse et le design de certains papiers peints. Cette série se présente en grand format de façon à percevoir le rapport au papier peint. L’oeil curieux sera contraint à une circulation sur cet espace dense, décelant ainsi de nombreux évènements comme un linge pendu, un parasol installé au balcon, une fenêtre ouverte…, ce foisonnement de détails sera perçu comme de petites « anomalies » à l’échelle du papier peint venant défier l’écrasante logique graphique.»

Jean Noviel, 40 ans né à Paris, réside actuellement à Montreuil

Titulaire d’un master en histoire de l’art et d’un master en arts plastiques, Jean Noviel expose régulièrement en galeries et salons un travail où se mêlent étroitement photographie et peinture autour de thèmes récurrents comme la mémoire, la disparition et l’exil (‘les survivants’, ‘mental disorders’, ‘disparitions’). « Dans mes recherches personnelles, je m’intéresse aux traces, aux usages et aux normes qui fondent notre rapport au réel. Mes travaux tentent ainsi d’interroger le monde pour en saisir les contradictions matérielles ou géographiques (Paysages fabriqués, L’étrange contrée, Utopies) et portent principalement sur la photographie en tant que support et objet de fiction individuelle ou de mémoire collective (Les jours fragiles, U paese, Le temps qui reste). »

L’exposition SFR Jeunes Talents aura lieu au sein du Parcours des Rencontres d’Arles du 1er juillet au 22 septembre au Parc des Ateliers (Atelier de Mécanique). La semaine d’ouverture aura lieu du 1er au 7 juillet 2013.

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité