Scène 55, le nouveau pôle culturel de la ville de Mougins

Scène 55 - Mougins

Scène 55, le nouveau pôle culturel de la ville de Mougins ouvre ses portes le 10 mars. Scène 55 sera inauguré avec le cirque Blast par la Compagnie Cirque Farouche Zanzibar, et, du mardi 18 au samedi 22 avril, s’y tiendra la Semaine de la Marionnette.

Si depuis une dizaine d’années, la Côte d’Azur n’a cessé de s’enrichir en structures culturelles, Scène 55, le nouveau pôle culturel de la ville de Mougins qui sera inauguré le 10 mars et qui fera changer la ville de dimension, sera un complément de choc du bassin cannois avec ses plus de 3000m2 consacrés à la musique, à la danse, au théâtre, aux marionnettes, au cirque, aux projections de films et de documentaires, aux conférences et aux expositions artistiques.

Ce choix d’accorder une place forte aux marionnettes et au théâtre d’objets, ces arts anciens à la dimension émotionnelle puissante et parlant à toutes les générations, fait de Mougins un lieu unique au sein de la région PACA. Quant à la présence de la danse, la proximité de l’École Supérieure de Danse de Cannes-Mougins Rosella Hightower a rendu évidente sa présence dans la programmation. Lieu prestigieux de création, Scène 55 offre aux compagnies professionnelles de marionnettes la possibilité de résidence, les spectacles y étant créés et le public pouvant assister aux premières œuvres.

Scène 55 bénéficie d’un équipement aussi complet que pluriel permettant à toutes les ambitions de s’y exprimer ; s’y côtoient une « Grande scène » modulable d’une capacité maximale de 600 places assises et 1 200 debout, dotée d’un équipement acoustique pour tous types de spectacles, une « Petite scène » destinée à des spectacles, aux auditions et répétitions d’une capacité de 80 places, une scène de marionnettes de 50 m2 dédiée à la résidence et création d’artistes ainsi qu’un bureau pour l’administration, les locaux de l’école municipale de musique, 11 salles pour les cours, le solfège, l’éveil musical, des studios d’enregistrement pour les ateliers amateurs et la possibilité de location pour les professionnels d’un studio MAO, des ateliers de pratique artistique ouverts à tous (enfants, adolescents, adultes) répartis dans quatre salles avec un atelier poterie équipé d’un four, un atelier photographie…une salle d’exposition de 200 m2, un patio convivial et enfin un espace de restauration.

Scène 55 est, de plus, une écoconstruction, un Bâtiment Durable Méditerranée avec géothermie, récupération des eaux pluviales, isolation renforcée et récupération de chaleur… De quoi garantir la préservation de l’environnement tout en réduisant les coûts de fonctionnement. Le 10 mars prochain, Scène 55 sera inauguré avec le cirque Blast par la Compagnie Cirque Farouche Zanzibar, et, du mardi 18 au samedi 22 avril, s’y tiendra la Semaine de la Marionnette, festival dont ce sera la troisième édition.

3 QUESTIONS À… Richard Galy, Maire de Mougins, conseiller régional, 1er vice-président de la communauté d’agglomération Cannes Pays de Lérins

Pourquoi la création de ce pôle culturel ?
C’est une attente de longue date des Mouginois. Malgré ses quelque 20 000 habitants, la ville ne disposait pas d’une structure culturelle digne de ce nom. C’est désormais le cas avec Scène 55. La construction de ce pôle est un choix fort de la municipalité qui, dans un contexte économique difficile suite à la baisse des dotations de l’État, n’a pas hésité à initier un projet de grande ampleur, considérant que la culture était un enjeu majeur, surtout en ces temps troublés. Scène 55 sera un lieu rassembleur !

Quels en sont les/vos objectifs ?
Il serait absurde de vouloir entrer en concurrence avec des villes comme Cannes ou Antibes, plus expérimentées. Nous souhaitons, au contraire, entretenir une certaine complémentarité avec elles. Scène 55 possède, par exemple, une salle de spectacle dite intermédiaire puisque de 600 places. C’est une jauge que l’on ne retrouve pas ailleurs dans le département et c’est un atout. Le second objectif est de créer une synergie entre Scène 55, l’École Supérieure de Danse de Cannes-Mougins Rosella Hightower, l’école de musique municipale, etc. Mougins est déjà la capitale française de la gastronomie, elle doit devenir une référence culturelle !

Un mot sur la programmation ?
Éclectisme. Avec à son programme de la danse comme de la marionnette, du théâtre comme du cirque, de la musique classique comme actuelle, Scène 55 s’adresse à tous les publics. On ne s’interdit rien tant que la qualité est là !

Christophe Fort à Mougins du 10 mars au 30 juin

Toute référence à Andy Warhol ne serait que purement fortuite… ou presque ! Il n’y a pourtant que du Christophe Fort dans le travail de Christophe Fort ! Un passé de technicien puis chef d’atelier dans l’imprimerie familiale a forgé son goût pour les couleurs, les motifs, le graphisme et la publicité qui habitent aujourd’hui ses oeuvres. C’est d’ailleurs au détour d’une erreur d’impression que naît sa première toile : d’une chute de papier récupérée à l’atelier, il en fait des carrés qu’il colle ensemble sur médium avant de venir peindre par-dessus. Depuis, il récupère, coupe, déchire, assemble puis enduit à la peinture acrylique et à la bombe aérosol les symboles populaires qui ont marqué son inconscient dès l’enfance. Passé par les beaux-arts, il lance véritablement sa carrière d’artiste par une première exposition en 2000 qui attire déjà les célébrités et durant laquelle Éric Cantona achète la totalité de ses toiles. Une incursion dans l’univers people qui lui apporte une notoriété rapide et lui ouvre les portes de prestigieuses galeries à Saint-Tropez, Paris, Monaco, Dubaï, Londres ou encore Saint- Pétersbourg et lui permet surtout de se concentrer uniquement sur ses créations.

Évidemment, il y a du pop art mâtiné d’art urbain dans le style de Christophe Fort. Dans la technique du collage qui s’apparente au street art comme dans l’utilisation de la culture populaire : Mario Bros, Les Simpson, Mickey et Minnie, Bugs Bunny, Gainsbourg, Warhol (tout de même !), Cézanne, Dali, Wood, Vasarely, les réseaux sociaux… Ses toiles sont un hommage à ses propres icônes grand public, pas toujours humaines, véhiculées par la publicité, les magazines, les bandes dessinées et la télévision. Point d’engagement ou de jugement défi nitif cependant : « Je peins intuitivement, spontanément et par passion tout ce qui me plaît, je m’accorde une grande liberté sur les thèmes abordés dans mes toiles, je ne me reconnais dans aucun carcan que je refuse par ailleurs ».

Christophe Fort

Christophe Fort à Mougins du 10 mars au 30 juin

la Semaine de la Marionnette.

La Ville de Mougins organise depuis 2015 la Semaine de la Marionnette. Après deux éditions couronnées de succès organisée dans la salle municipale Courteline, le festival s’apprête à déménager et prendre ainsi ses quartiers à Scène 55 pour une troisième édition qui se tiendra du mardi 18 au samedi 22 avril. De quoi permettre à l’événement d’entrer dans une ère nouvelle et à Scène 55 d’offi cialiser sa volonté d’accorder une place forte à ces arts anciens que sont la marionnette et le théâtre d’objets. Des arts faisant appel à de nombreuses techniques et à une grande créativité.

Informations pratiques :

Scène 55
55, chemin de Faissole
06250 Mougins

http://scene55.fr

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Boutique for tomorrow

boutique for tomorrow s’installe au coeur de la Halle Pajol

Boutique for tomorrow, est la nouvelle destination shopping qui va donner le ton et ...

Le CNC

Les premiers chiffres de la production cinématographique en 2014

Les investissements dans la production cinématographique française diminuent de 20,2% en 2014 à 994,13M€. ...

Eugène Delacroix

De Rubens à Delacroix : 100 dessins du musée des Beaux-Arts d’Angers

Eugène Delacroix (1798-1863) – Arabe couché (détail), 21,2 x 11,2 cm © Musées d’Angers, ...