• Participez au sixMic Crowfunding !

Salon Réalités Nouvelles 2015 : 400 artistes abstraits

Salon Réalités Nouvelles 2015

Rendez-vous international de l’art abstrait depuis 1946, le Salon Réalités Nouvelles est celui de toutes les abstractions et quelque soit le domaine artistique : peinture, sculpture, dessin, gravure, vidéo et photographie. Ouvrant la saison des foires d’art contemporain, cette 69ème édition est, à son habitude, organisée par des artistes pour des artistes, français et internationaux.

Les artistes, leurs oeuvres, les collectionneurs et le public se rencontrent, échangent et ce sont ainsi 400 artistes qui viennent exposer attirant chaque année plus de 12 000 visiteurs. Salon de l’Abstraction, les plasticiens contemporains ne se soucient plus aujourd’hui de s’inscrire dans une ligne abstraite ou figurative avec la même détermination qu’aux origines du salon ; celui-ci n’est pas soumis aux lois du marché de l’art, et ne cherche pas à pérenniser une forme artistique quelle qu’elle soit.

Comme le résume le Président du salon, Olivier Di Pizio, peintre et plasticien : « “Faire salon” aujourd’hui, c’est proposer au spectateur une expérience. C’est initier un débat, c’est renseigner, c’est défendre l’expression artistique et parier sur la création et la présence de la réalité des oeuvres elles-mêmes. C’est choisir une relation particulière au public. »

Comme depuis son origine, le salon est divisé en deux grandes entités qui le structurent : dans la partie gauche, l’abstraction géométrique et minimaliste, dans celle de droite, l’abstraction informelle et haptique dite “section peinture”. Les sculptures quant à elles s’approprient chaque alvéole et les allées du salon. Des espaces dédiés sont réservés aux oeuvres sur papier, dessin, gravure, photographie, ainsi qu’à la vidéo, donnant au mieux une vision de la scène abstraite contemporaine. Tourné vers l’international, le salon accueille environ 40 % d’artistes venus du monde entier : Amérique-du-Sud, Asie, Australie, Etats-Unis, Europe…

Nouveauté 2015 : un colloque et une exposition “Après Malevitch 1915

Comme l’année dernière, la section arts et sciences s’installe au coeur du salon.

Le groupe Labofactory, l’artiste et physicien Jean-Marc Chomaz (directeur de recherche au CNRS et professeur à l’Ecole Polytechnique), l’architecte designer Laurent Karst, ainsi que des chercheurs du Laboratoire Ondes et Milieux Complexes (CNRS, Université du Havre), présentent plusieurs oeuvres dont Exoplanète, une installation réalisée avec du phytoplancton bioluminescent. Le salon confie aussi une carte blanche à un enseignant d’une grande école d’art pour présenter les travaux de jeunes artistes, futurs ou récemment diplômés, dans une section qui leur sera dédiée.

C’est à partir de cette image que les artistes des Réalités Nouvelles proposent un remake de l’exposition de 1915 pour en célébrer à leur manière le centenaire. Au coeur du salon, un espace présentera des oeuvres contemporaines inspirées de l’exposition de 1915 dans un accrochage à l’identique. Le samedi 24 octobre, un colloque réunira spécialistes de Malevitch, critiques et conservateurs, pour évoquer les enjeux et les problématiques de la monstration de l’abstraction, et sa réception sociale, à travers le salon et son histoire, mais aussi le Centre Pompidou mobile, les architectones de Malevitch…

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Gynophobie

No Gynophobie : Ensemble contre la Gynophobie

L’association loi 1901 reconnue d’intérêt général, « Ensemble contre la Gynophobie », présidée par ...

EOS-1D X Mark II

l’EOS-1D X Mark II le nouveau fleuron de la gamme reflex de Canon

Le nouvel EOS-1D X Mark II a été développé en intégrant les retours d’expérience ...