Spectacle
0

Richard III – Loyaulté me lie d’après Richard III de William Shakespeare

Richard III – Loyaulté me lie d’après Richard III de William Shakespeare

Richard III – Loyaulté me lie : Un clown face à un clown. Un acteur face à une actrice. Lui se prend pour Richard III. Elle, pour tous les autres.

Deux ans après le succès d’En attendant Godot, pièce présentée à l’Aquarium au printemps 2014, Jean Lambert-wild et sa troupe nous proposent un Richard III aussi surprenant et enthousiasmant que ludique ! Après avoir été rejeté et maudit par toute sa famille et tenu à l’écart de la cour d’York, Richard, le rejeton difforme revient pour se venger, ne reculant devant rien pour s’approprier le trône, ivre de pouvoir, allant s’il le faut jusqu’à provoquer la perte du monde et la sienne par la même occasion !

Jean Lambert-wild et Élodie Bordas font évoluer ce drame au sein d’une scénographie délirante de fête foraine. Le tyran prend ici les traits d’un joker en pyjama rayé et fraise au cou face à une femme unique qui ne cesse de se métamorphoser, incarnant toutes les reines et tous les complices de Richard III entraînés dans cette implacable course vers l’abîme. On assiste à un face à face, chaque acteur cherchant à modeler son propre Richard III, au rythme d’un décor protéiforme, incroyable  castelet à trappes, d’où jaillissent pantins, baudruches, barbes-à-papa, roues de la fortune et autres attractions de foire, décor qui tout en étant à la fois le partenaire et le terrain de jeu de ce duo, se fait miroir magique pour un public qui, emporté par la cadence du spectacle, se retrouve confronté à sa propre existence.

Heureux de retrouver la scène de l’aquarium, pour la première fois aux côtés de la talentueuse Elodie Bordas, Jean Lambert-Wild précise : « J’ai lu la biographie qu’a écrite l’historien Paul Murray Kendall, et j’ai découvert que Richard III, le personnage historique, accordait une grande importance aux présages. C’est une dimension qui m’habite moi aussi. Si je joue, c’est qu’il y a des présages qui m’ont signalé que je devais le faire. J’ai par ailleurs découvert que sa devise était « Loyaulté me lie ». C’est une devise incroyable ! »

Un spectacle dont l’originalité et l’attrait sont également dus aux décors dessinés, peints et conçus par Stéphane Blanquet, et à la musique et spatialisation assurée en direct par Jean-Luc Therminarias qui participe depuis près de vingt ans à la plupart des créations de cette troupe. Grâce à ses sons électros-acoustiques, la salle se transforme en ce monde inquiétant empli de spectres et de fantômes qui tourmentent Richard III. Matérialisant la voix d’Elodie Bordas au fur et à mesure des différents personnages qu’elle interprète et intégrant dans le décor des instruments de musique, tout est là pour que la pièce de Jean Lambert-Wild prenne vie sous les yeux des spectateurs. Quand le théâtre devient magique…

Carnet de bord vidéo -1

Programmation :

Richard III – Loyaulté me lie : Un spectacle de Jean Lambert-wild, Elodie Bordas, Lorenzo Malaguerra, Gérald Garutti, Jean-Luc Therminarias et Stéphane Blanquet

– Du 3 Novembre au 2 Décembre 2016 Théâtre de l’Aquarium Paris
– Le 6 Décembre 2016  Le Carreau Forbach
– Du 13 au 17 Décembre 2016  Théâtre Dijon Bourgogne Dijon
– Le 10 Janvier 2017  Theatre Edwige-Feuillère Vesoul
– Le 14 Janvier 2017  Theatre de Bretigny – scène conventionnée Brétigny-sur-Orge
– Le 17 Janvier 2017  Théâtre de Chelles
– Le 20 Janvier 2017  L’escale en co-accueil avec la Ferme du Jeux à Vaux le Penil  MELUN
– Le 27 Janvier 2017  théâtre Palace Bienne Suisse

Des versions anglaises auront lieu en 2017 en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis.

Partager :
  • googleplus
  • linkedin
  • rss
  • pinterest
  • mail

Rédigé par : Jean Marc Lebeaupin

Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

artsixMic l'information en continu

Ne manquez plus notre Newsletter !