Rhapsodie et Les Deux Pigeons en direct du Royal Opera House

Rhapsodie - Les Deux Pigeons

Deux productions du Royal Ballet seront diffusées dans les salles de cinéma françaises en direct du Royal Opera House le mardi 26 janvier à 20H15. Lors de cette soirée deux ballets seront présentés : « Rhapsodie », un des joyaux du chorégraphe Frederick Ashton et le ravissant « Les Deux Pigeons » décrit par le Financial Times comme « La plus joyeuse représentation de danse de cette année… l’art du ballet parfaitement maitrisé ».

Le double programme du chorégraphe-fondateur du Royal Ballet Frederick Ashton s’ouvrira avec le célèbre « Rhapsodie » dansé par Natalia Osipova et Steven McRae. Les ravissants Pas de deux et les solos éblouissants présents dans le ballet représentent un défi palpitant pour les jeunes générations.

Pour continuer le spectacle, vous découvrirez le sublime ballet en deux-actes, “Les Deux Pigeons ». Charmant, séduisant, et plein d’humour, l’œuvre est interprétée par la soliste Anglaise Lauren Cuthbertson et le Russe Vadim Muntagirov. L’histoire suit un artiste dans Paris, qui abandonne son fidèle amour pour une exotique et mystérieuse Bohémienne. Un tendre et touchant conte.

Présenté pour le cinéma par Darcey Bussell, ce double programme sera un cadeau pour les fans d’Ashton et pour les néophytes qui peuvent découvrir en direct de Covent Garden le travail de « l’un des meilleurs chorégraphes classique du 20ème siècle » (New York Times)

Pour trouver le cinéma le plus proche de chez vous : http://www.rohcinema.fr/

Projections à venir :
Le 4 février : La Traviata
Le 21 mars : Boris Godunov dirigé par Antonio Pappano / Bryn Terfel dans le rôle de Boris Godunov

Les spectacles :

Rhapsody
La Rhapsodie est la dernière oeuvre importante d’Ashton, écrite 10 ans après sa retraite, pour célébrer le 80ème anniversaire de la Reine Mère. La première du ballet en 1980 fut la dernière apparition d’Ashton avec le Royal Ballet.

Les deux pigeons
La fable de La Fontaine parle de deux pigeons qui étaient les meilleurs amis du monde. L’un d’entre eux, curieux de découvrir le monde, part pour une aventure de trois jours, dans laquelle il fera face à de nombreux dangers et mettra en péril sa vie, avant de rentrer à la maison. Dans le ballet d’Ashton l’histoire se déroule à Paris et les protagonistes sont deux amants. L’homme décide de s’unir à une troupe de gitans de passage pour découvrir le monde, mais il est mal accueilli et après des mésaventures il retournera à la maison et se réconciliera avec la fille qui l’aime. Le ballet eut sa première le jour de la Saint Valentin, en 1961.

Un programme romantique composé de la Rhapsodie que Rachmaninoff a écrit (1934) sur un thème de Paganini et du ballet Les deux pigeons d’André Messager (1886), un ballet inspiré d’une fable de La Fontaine, rarement montré et qui a été absent de la scène du Royal Opera House pendant 30 ans.  Les deux ballets sont signés par Frederick Ashton, chorégraphe fondateur du Royal Ballet et l’une des figures les plus influentes dans l’univers de la danse au XXème siècle.

Les interprètes :
Natalia Osipova, Steven McRae, Lauren Cuthbertson, Vadim Muntagirov, Laura Morera, Ryoichi Hirano

Musique : Rachmaninoff (d’après Paganini) / André Messager
Chorégraphies : Frederick Ashton
Chef d’orchestre : Barry Wordsworth

Photo : Royal Ballet

Rhapsodie - Les Deux Pigeons : Bande Annonce

La saison 2015/2016 du Royal Ballet

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Jiří Kylián

Jiří Kylián et son ballet s’installe au Palais Garnier

Du 29 novembre au 31 décembre, et pour 22 représentations d’exceptions, le ballet du ...

music hall - Moi j'aime le music hall

Opéra ma non troppo : Moi j’aime le music hall

C’est l’histoire d’un lieu, c’est l’histoire d’une troupe… Au premier étage, une scène mythique, ...

Faits d’hiver

le Festival Faits d’hiver danse sur sa dix-huitième édition

Poursuivant sa ligne de conduite qui consiste à aller de l’avant, à explorer, défricher, ...