• Participez au sixMic Crowfunding !

réouverture le 1er juin, du Toit de la Grande Arche de la Défense

Grande Arche de la Défense - Réouverture

Réouverture du Toit de la Grande Arche de la Défense avec un pont promenade offrant une vue totalement inédite sur tout paris et le grand paris à 360°, un nouveau lieu d’exposition dédié au photojournalisme et une offre de restauration avec une carte de bistronomie.

Après 2 ans et demi de travaux, c’est le 1er juin prochain que le grand public pourra de nouveau accéder au toit de la Grande Arche de la Défense, monument construit par l’architecte danois Johan Otto Von Spreckelsen et rénové par Eiffage pour le Ministère du Développement Durable dans le cadre d’un BEA. Un rooftop qui devrait devenir l’un des plus exceptionnels de France ! La réouverture du toit de la Grande Arche sera en effet l’événement de ce début d’été. Des ascenseurs au rooftop, le nouvel espace de 11 000 m2 a été entièrement repensé par l’agence Valode & Pistre architectes, pour offrir une expérience unique aux visiteurs. C’est le groupe City One qui est, à travers un bail commercial, en charge de l’exploitation des lieux. 4 ascenseurs panoramiques entièrement rénovés emmèneront les visiteurs au 35ème étage, à 110 mètres de hauteur, puis au belvédère et enfin sur le pont promenade, qui a la singularité de se situer dans la continuité de l’axe historique de Paris. Le toit va offrir 3 expériences à vivre  de différente manière :

UNE EXPÉRIENCE VISUELLE

1er choc visuel, à la sortie de l’ascenseur, entre la lumière, la clarté et les éléments artistiques omniprésents. Ensuite, en accédant au pont promenade, la vue sera à couper le souffle ! 110 m de longueur sur 10 m de large pour la promenade dans l’axe historique de Paris, une voie qui aligne le Louvre à la Défense et ses territoires mitoyens – Puteaux, Courbevoie, la Garenne-Colombes et Nanterre.

L’ARCHE DU PHOTOJOURNALISME

Un espace de 1.200 m2 dédié au photojournalisme, dont la direction artistique a été confiée à Jean-François Leroy, fondateur du Festival « Visa pour l’Image ». Expositions, rétrospectives, expositions temporaires, rencontres avec les publics et la presse…

UNE EXPÉRIENCE CULINAIRE

2 offres distinctes : un restaurant de 50 couverts, « Joséphine », confié au chef Jean-Christian Dumonet, par ailleurs propriétaire du restaurant “Joséphine – chez Dumonet” dans le 6ème, et dont la qualité de la cuisine et le sens de l’accueil sont unanimement reconnus. Il s’attache à proposer une carte de bistronomie, une cuisine traditionnelle et chic, à venir découvrir dès le 1er juin (le restaurant disposera d’ascenseurs dédiés). La seconde offre est plus nomade, peut se déguster autour de comptoirs ou sur la promenade. C’est Lina’s qui a été choisi pour cette offre.

Photos : Valode & Pistre

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Skicolor 2016

Skicolor 2016 est officiellement en piste au Gets

Après une première mondiale réussie, la station des Gets vous donne rendez-vous le samedi ...

Un été érotique !

Grazia été 2015…Un été érotique ! Ce qui nous excite vraiment en 2015 !

Voici de quoi bien commencer l'été ! le magazine Grazia nous révèle à travers ...