• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Recall Sculpture au Musée Middelheim d’Anvers

RECALL SCULPTURE

L’exposition Recall Sculpture présente 41 sculptures témoignent de la liberté créative et artistique retrouvée au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. 

Le Musée Middelheim, qui compte environ 300 000 visiteurs par an et dont l’entrée, il faut le signaler, est gratuite, est une porte d’accès à la sculpture moderne et contemporaine pour jeunes et moins jeunes, des amateurs de nature aux experts en art. Le Musée accueille jusqu’au 18 mars 2018, l’exposition RECALL SCULPTURE. Cette dernière est organisée dans le cadre du programme Dicht maar dichtbij (Un musée ferme, une collection accessible) du KMSKA en attendant sa réouverture en 2019. RECALL SCULPTURE jette un coup de projecteur sur les petites sculptures représentatives de l’art abstrait et figuratif des années 1950 à 1970, époque à laquelle les artistes ont fait fi du carcan imposé pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Figuratives, abstraites ou informelles, lourdes de sens ou badines, inscrites dans un courant artistique ou non, en réaction aux phénomènes de société ou indépendantes de toute référence, les petites sculptures RECALL SCULPTURE sont aussi et surtout précurseurs de l’art contemporain. Les œuvres de Pietro Consagra (1920-2005), Arnoldo Pomodoro (°1926), Francesco Somaini (1926-2005), Elisabeth Schaar (1908-1975), Bernhard Heiliger (1915-1995) et Marino Marini (1901-1980) sont parfaitement mises en valeur au musée Middelheim et retrouvent leur cadre initial. Annonciatrices de l’art contemporain par le choix des sujets et des matériaux notamment, ces sculptures reviennent à leur premier lieu d’exposition, le Musée Middelheim.

Les 41 œuvres exposées frappent par leur diversité. L’artiste cherche à donner corps à l’intemporel, hors de tout cadre de référence. Ou au contraire, réagit en exprimant la terreur de la violence de la guerre dans son activité artistique. La guerre de Corée (1950-53), la guerre d’Indochine (1946-54), la guerre d’Algérie (1954-62) n’ont rien à envier à l’horreur de la Seconde Guerre Mondiale. Le sujet traité et l’état d’esprit conditionnent la technique et le matériau. La céramique fait son entrée en scène. Les frontières entre les deux voire trois dimensions s’estompent. Le curateur de l’exposition est Greta Van Broeckhoven, conservateur 20ème siècle, KMSKA. Les œuvres qui proviennent de la collection du Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers (KMSKA) ont été achetées aux Biennales du Musée Middelheim.

Photo : Musée Middelheim

Recall Sculpture
Exposition jusqu’au 18 mars 2018

Musée Middelheim
Middelheimlaan 61
2020 Anvers

www.middelheimmuseum.be

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité