Ralph Gibson in Vertical Horizon at the Galerie Thierry Bigaignon

Ralph Gibson

Ralph Gibson est de retour à Paris pour une exposition inaugurale, Toute en Couleur, de la galerie Thierry Bigaignon

Ralph Gibson présente une série totalement inédite de photographies, à l’occasion de l’ouverture de la Galerie Thierry Bigaignon. Cette exposition inaugurale revêt en outre un caractère hautement symbolique puisqu’elle aura lieu 41 ans jour pour jour après que la Galerie Agathe Gaillard a elle-même exposé le travail du photographe pour sa toute première exposition, le 10 juin 1975. Agathe Gaillard sera d’ailleurs la marraine de cette exposition, événement majeur pour les collectionneurs, amateurs et passionnés de photographie.

Dix-sept ans après la rétrospective que lui a consacrée la Maison Européenne de la Photographie et cinq ans après sa dernière exposition à Paris, Ralph Gibson revient avec une sélection de douze photographies en couleur et loin de ses célèbres photographies en noir et blanc.. Connu avant tout pour ses clichés en noir et blanc contrastés, le célèbre photographe américain explore le champ de la couleur depuis l’arrivée du numérique.

À 77 ans, l’artiste photographe ne renonce pas à ce qui fait son identité de photographe. La nouvelle technologie prolonge intuitivement sa démarche entre abstraction et figuration. Plus que jamais, le photograpge coupe au cordeau l’espace de sa photo et travaille sur les oppositions. De cette frontière entre lignes et volumes naît une tension forte, à l’intérieur-même du cadre, renforcée par le format « portrait ». Et Thierry Bigaignon d’ajouter « les images de Ralph Gibson que nous allons présenter sont de véritables oxymores visuels et c’est d’ailleurs de ce concept qu’est né le titre de l’exposition Vertical Horizon ».

Gilles Mora, historien et critique d’art et spécialiste de la photographie américaine, a eu l’occasion de voir en avant-première la série et ne tarit pas d’éloge sur cet artiste à la vision singulière : « Ralph Gibson est sans nul doute le plus européen des photographes américains et parfait connaisseur de notre culture. Sa maîtrise dans la composition quasi graphique, voire abstraite, de l’image, ne l’a jamais mis à l’écart d’une sensualité qui est comme la marque de fabrique de ses photographies. Il est temps de redécouvrir Ralph Gibson. »

Ralph Gibson : Making An Exhibition

Portrait: Ralph Gibson

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Dialogues-adrien-kavachnina

Exposition DIALOGUES à la galerie Adrien-Kavachnina Paris

La galerie Adrien/Kavachnina Paris sur une proposition de Joerg Heitsch présente l’exposition DIALOGUES.

Isabelle Stell - Ces Petites Choses

Ces Petites Choses d’Isabelle STELL

Artiste et architecte française, Isabelle Stell, en plus de son travail pour le retail ...

City of Glass #3

L’été s’installe à la galerie Daniel Templon

Habitué de la galerie Templon, il aurait été difficile d'imaginer l'artiste américain Jim Dive ...