• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

ProtectJournalists : Emmanuel Macron appelle à la nomination d’un représentant spécial pour la sécurité des journalistes à l’ONU

ProtectJournalists - Reporters sans frontières

 le président de la République Emmanuel Macron a soutenu aux Nations Unies la demande de Reporters sans frontières (RSF)  ProtectJournalists.

Des médias, des journalistes, des ONG et des personnalités publiques de tous les continents lancent un appel solennel pour la création d’un « protecteur des journalistes- #ProtectJournalists« , conformément à la proposition de Reporters sans frontières (RSF) en faveur d’un Représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la sécurité des journalistes. Le terrible chiffre de 787 journalistes tués depuis 2005 parle de lui-même. L’objectif de cette action, est de mettre en place un mécanisme concret d’application du droit international, qui permette enfin de réduire le nombre de journalistes tués chaque année dans l’exercice ou en raison de leurs fonctions.

Lors de son premier discours devant l’assemblée générale des Nations Unies le 19 septembre, le président de la République Emmanuel Macron a défendu la liberté de la presse, notamment à travers une demande spécifique, portée depuis deux ans par RSF et une coalition dans le cadre de la campagne #ProtectJournalists : “J’appelle à la désignation d’un représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies sur la protection des journalistes dans le monde car en aucun cas la lutte contre le terrorisme, le durcissement du monde dans lequel nous vivons ne saurait justifier la réduction de cette liberté.

Malgré les nombreuses résolutions adoptées depuis une décennie par le Conseil de sécurité, l’Assemblée générale et le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, au moins 780 journalistes et collaborateurs de médias ont été tués en raison de leurs fonctions au cours des 10 dernières années. Pour la seule année 2016, le chiffre est de 78 journalistes tués dans le monde. À ce jour, au moins 35 journalistes et collaborateurs de médias ont été tués depuis le début de l’année 2017.

Nous remercions Emmanuel Macron pour son soutien au sein même de l’ONU sur l’un des sujets les plus cruciaux de la liberté de la presse, à savoir la protection des journalistes dans une période où ils font l’objet de tant de violences, a déclaré Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. Il est temps de mettre fin à ces violations qui portent gravement atteinte au droit à l’information de millions de citoyens dans le monde. De nombreux Etats ont déjà manifesté leur volonté que cette fonction de protecteur des journalistes soit créée auprès du Secrétaire général de l’ONU. Le moment est venu qu’une décision concrète soit prise.” RSF

Parmi les nombreuses organisations qui ont rejoint la campagne : World Association of Newspaper and News Publishers (Wan Ifra), Human Rights Watch (HRW), United Nations Correspondents Association (UNCA), Committee to Protect Journalists (CPJ), James W. Foley Legacy Foundation, International Women’s Media Foundation (IWMF), Rory Peck Trust.

De nombreux médias soutiennent également la campagne, dont des membres de la WAN-IFRA : The Hindu, Bangkok Post, Grupo RBS, The New York Times, Manoramaonline, USA Today, VK Media, ABP, JP Politikens Hus, Jagran, Mediahuis, NewsBrands Ireland, The Irish Times, Helsingin Sanomat, Kristelight Dagblad.

Source et photo : Reporters sans frontières

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Jo Cox

Hommage à Jo Cox morte pour l’Angleterre

Jo Cox, députée britannique travailliste âgée de 41 ans, est morte, jeudi 16 juin, ...

la journée sans voiture

Demain « la journée sans voiture » découvrez le bon plan

La mairie de Paris organise demain dimanche et cela dans plusieurs secteurs de la ...

World Statesman Award

le World Statesman Award for François Hollande

François Hollande sera à New York lundi et mardi prochain pour la 71e Assemblée ...