Projet de loi El Khomri, Manuel Valls, Metallica, Boues rouges, etc… dans la revue de presse

oi El Khomri

Projet de loi El Khomri : 7 Français sur 10 voient le texte comme une menace pour les salariés

Dans le réquisitoire cosigné par Martine Aubry contre la politique du gouvernement, se trouve  » la colère » à l’encontre de l’avant-projet de loi sur le travail, ou loi El Khomri. Une loi considérée par 70% des Français comme une menace pour les droits des salariés, révèle mercredi 24 février un sondage Elabe pour BFM TV. Par ailleurs, seulement 30 % des personnes interrogées pensent que ce texte permettra la création d’emplois.

Le gouvernemente est parvenu à se mettre tout le monde à dos sur ce projet: syndicats, citoyens, la majorité… Par conséquent, une majorité (51% contre 48%) des sondés pense que le gouvernement n’obtiendra pas une majorité à l’Assemblée nationale pour l’adoption du projet porté par la ministre du Travail Myriam El Khomri.

La ministre du Travail, qui n’exclut pas elle de son côté, le recours à l’article 49.3 pour ce texte polémique, qui rend possibles les journées de douze heures et diminue les indemnités aux prud’hommes.

Projet de loi El Khomri : la pétition atteint plus de 500.000 signatures

La pétition en ligne contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du droit du travail lancée par des militants associatifs et des syndicalistes dépassait les 500.000 signatures jeudi 25 février au matin, moins d’une semaine après son lancement. Intitulé « loi Travail: non merci !« , le document recense les commentaires à propos des différentes mesures du projet de loi qui doit être présenté en conseil des ministres le 9 mars.

Manuel Valls répond aux critiques sur le projet de loi El Khomri : « Tant que je peux, je réforme »

Il n’est pas étonné d’entendre « ‘la gauche qui gueule’ gueuler ». Manuel Valls l’assure : la violente charge de Martine Aubry à l’encontre de la politique qu’il mène à Matignon depuis 2014 ne l’a pas surpris. Gestion des migrants, déchéance de nationalité, réforme du Code du travail… La tribune signée par la maire de Lille, ainsi que par plusieurs figures de la gauche, attaque l’ensemble de sa politique. « La remise en cause est globale », s’est presque félicité le chef du gouvernement, mercredi 24 février, lors d’un entretien avec plusieurs médias, dont France 2. Mais face aux critiques, le Premier ministre reste droit dans ses bottes : « Tant que je peux, je réforme », martèle-t-il.

« Il n’y a pas un début de proposition » : Manuel Valls réplique à la tribune assassine de Martine Aubry

Manuel Valls aura attendu une journée avant de répondre à la tribune assassine signée par Martine Aubry et 17 autres socialistes et écologistes dans Le Monde, mercredi. Mais sa réplique est cinglante : « Il n’y a pas un début de proposition », estime le Premier ministre, cité par le quotidien, jeudi 25 février. Le texte chargeait la politique du gouvernement, estimant qu’elle préparait « un affaiblissement durable de la France ».

« Je suis chef du gouvernement, je n’écris pas des tribunes de proclamation », balaye Manuel Valls au sujet de ce texte, qui attaque notamment la déchéance de nationalité et le projet de réforme du Code du travail. Ce que le Premier ministre interprète comme « une remise en cause générale, globale » de son action à Matignon.

Ce que la réforme du droit du travail va vraiment changer pour vous

« Journée de 12 heures et semaine de 60 heures : une bombe thermonucléaire contre le Code du travail. Un siècle de droits anéantis. » L’ancien inspecteur du travail Gérard Filoche a ainsi résumé sur Twitter l’avant-projet de réforme du Code du travail porté par la ministre Myriam El Khomri.

Même si la critique est un brin exagérée, le gouvernement, conscient de la teneur explosive du texte, n’exclut pas de recourir au 49.3 pour le faire adopter à l’Assemblée sans vote ni débat. Les arbitrages ne sont pas arrêtés, mais si ce projet, dont Le Parisien publie une version non définitive, passe en l’état, voici ce qui devrait changer pour les salariés.

Metallica annonce un album live enregistré au Bataclan pour les victimes du 13 novembre

Un geste de soutien aux victimes du 13 novembre. Metallica a annoncé, mercredi 24 février, la sortie d’un album live enregistré en 2003 dans la salle de concert du Bataclan, dont toutes les recettes seront reversées aux victimes des attentats de novembre à Paris. L’argent récolté ira à « Give for France », une initiative internationale de levée de fonds lancée par la Fondation de France pour les familles des victimes et les blessés des attaques de Paris et Saint-Denis (au nord de la capitale).

Dominique Marchal, agriculteur devenu porte-parole des victimes des pesticides

A 58 ans, dont 40 comme agriculteur, Dominique Marchal est devenu un visage du combat contre les pesticides. Premier exploitant dont le cancer a été reconnu maladie professionnelle, il se bat depuis plus de 10 ans pour que soient aussi reconnues les fautes des fabricants.

Boues rouges dans les calanques: 5 associations attaquent le nouvel arrêté

Le tribunal administratif a étudié mardi un référé déposé par cinq associations demandant la suspension de l’arrêté préfectoral autorisant les rejets de l’usine d’alumine Altéo de Gardanne (Bouches-du-Rhône) dans la Méditerranée.

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

cerveau

des gens qui n’ont rien dans le cerveau ?

Nuit Debout donne bien du souci à l'ancien chef d’Etat, Nicolas Sarkozy, qui, hier, ...

Lindt vs Haribo

Lindt n’a pas copié le nounours Haribo !

Fin 2012, l’allemand Haribo, connu tout autant pour ses fraises Tagada que pour ses ...

Mosanto + Bayer

Bayer + Monsanto : Un monde sans lendemain ?

Bayer a annoncé, mercredi 14 septembre dernier, avoir acheté le fabricant controversé de pesticides ...