Projet de loi Égalité et Citoyenneté : Participez !

Égalité et Citoyenneté

Une consultation numérique est  lancée pour le projet de loi Égalité et Citoyenneté.   Jusqu’au 25 mai, vous pouvez participer à la consultation numérique sur le projet de loi ! 

Après des semaines de tapage tout azimut, le gouvernement lance une consultation numérique pour établir un Projet de loi Egalité et Citoyenneté. Deux ministres, la ministre du Logement Emmanuelle Cosse, et le ministre de la Ville Patrick Kanner ainsi qu’une Secrétaire d’Etat, Ericka Bareigts, étaient, hier, présents à Pantin, en Seine Saint Denis pour le lancement officiel de cette consultation. Le texte sera examiné en commission par chacune des assemblées, puis débattu en séance publique. Le texte définitif sera adopté par les deux assemblées ou par l’Assemblée nationale statuant à titre définitif. Trois thèmes y sont abordés, portés chacun par un ministère : l’engagement citoyen ; l’égalité des chances ; le logement social. Présenté le 13 avril dernier en conseil des ministres, le projet de loi Egalité et Citoyenneté a pour ambition de rassembler tous les Français autour des valeurs de la République.

L’intitulé du projet de loi :

Après les attentats de janvier 2015, le Gouvernement a souhaité remettre au coeur de son action les valeurs d’égalité et de citoyenneté. Entre mars 2015 et avril 2016, il a réuni trois comités interministériels qui ont permis de mettre en oeuvre près de 70 mesures pour l’École, le logement, l’emploi, la laïcité, la mixité, la citoyenneté, ou encore la lutte contre les discriminations. Pour être efficace, une partie de ces mesures appelle une mise en oeuvre législative : c’est l’objet du projet de loi Égalité et Citoyenneté. Le texte sera débattu au Parlement en juin prochain.

Un projet de loi, trois grands titres : citoyenneté et émancipation des jeunes, mixité sociale et égalité des chances dans l’habitat, égalité réelle.

Le titre 1er répond à une double ambition : créer une véritable culture de l’engagement et accompagner l’autonomie des jeunes.

Le titre II engage des mesures structurantes dans le domaine du logement, pour favoriser le vivre-ensemble et lutter contre les phénomènes de ségrégation territoriale et de « ghettoïsation » de certains quartiers.

Le titre III a pour ambition d’offrir à chacun une égalité d’opportunité. Il renforce l’égalité réelle pour permettre aux citoyens de mieux s’insérer dans la République. Il consacre et crée de nouvelles dispositions pour que la fonction publique soit plus accessible et plus représentative, pour permettre une meilleure maitrise de la langue française pour tous et à tout âge, mais aussi pour lutter encore davantage contre les discriminations.

Egalité et Citoyenneté, enfin !…Aurait-on envie de dire ! Le gouvernement explique, sur le site dédié à la consultation, que le texte a « pour ambition de renforcer la citoyenneté dans notre pays » et avoir souhaité que « la méthode d’élaboration de la loi soit en cohérence avec cette ambition ». Enfin !… Pourrait-on encore dire.

Mais combien de morts faut-il à un carrefour pour y installer des feux rouges… Les feux, pour pas mal de nos concitoyens sont au rouge depuis longtemps et, pour certains, n’ont même jamais été au vert. On ne peut que saluer des belles paroles, de bonnes ambitions, mais un projet de loi est-il vraiment nécessaire pour régler des problèmes qui n’auraient jamais eu lieu d’exister si ils avaient été traité comme il se doit, c’est à dire en les exterminant ?

Combien de générations aura-t-il fallu sacrifier, pour que les choses bougent ? Une, deux, trois générations ? Nous sommes en 2016 et nous en sommes toujours et encore a réclamer de l’égalité ! Pour avoir de la citoyenneté il faut avant tout de l’égalité. L’égalité est une des pierres angulaires de notre société, sans égalité, il n’y a que barbarie.

Les citoyens ont-ils encore à ce jour envie de donner leurs avis sur un projet de loi qui les concerne surement, mais dont ils ne verront peut être jamais sa mise en œuvre ? Pas besoin de projet de loi pour agir. Pas besoin de discussion pour avancer. Les chiffres et les coûts sont connus. Des vies depuis longtemps sont en danger. Aujourd’hui une dernière fois, participons, mais demain matin réglons définitivement ces problèmes d’Egalité et Citoyenneté.

Participez à la consultation : http://egalite-citoyennete-participez.gouv.fr/projects/renforcer-le-role-des-conseils-citoyens/consultation/consultation-4/opinions/renforcer-le-role-des-conseils-citoyens/generalisation

« Deux projets auparavant étaient passés par cette forme de consultation publique et numérique : une première en février 2015 sur le thème des droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie et une seconde sur la République numérique fin septembre 2015 Plus de 21.000 participants avaient, pour le projet de loi pour une République Numérique, déposé 8.500 contributions sur la plate-forme de consultation. Au final, le gouvernement avait ajouté 40 articles et effectué 90 modifications une fois la consultation fermée.  » Source Les Echos

Projet de loi Égalité et Citoyenneté | Participez !

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?