• Participez au sixMic Crowfunding !

Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre : Le Palmarès 2016

Prix Bayeux-Calvados - Yannis Behrakis

« D’habitude je couvre des guerres et quand je rentre chez moi j’ai l’impression de rentrer au paradis. Là la guerre est venue à moi » Yannis Behrakis, Prix du Publicdu 23e Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre

« D’habitude je couvre des guerres et quand je rentre chez moi j’ai l’impression de rentrer au paradis. Là la guerre est venue à moi », a commenté Yannis Behrakis qui a reçu une ovation debout des 1 500 personnes présentes lors de la cérémonie. Il a  fait don de son prix public à Médecins sans frontières.

Depuis 1994, la ville de Bayeux, rend hommage aux journalistes qui exercent leur métier dans des conditions périlleuses pour nous permettre d’accéder à une information libre. Cet événement lié aux médias français et étrangers, s’attache à offrir, le temps d’une semaine, une fenêtre ouverte sur l’actualité internationale via des expositions, des soirées thématiques, des projections, un salon du livre, un forum média, des rencontres avec les scolaires,… et bien-sûr une soirée de clôture qui récompense les lauréats des différentes catégories de reportages (photographie, télévision, radio, presse écrite…).

Cette année, cinquante grands reporters étaient réunis à Bayeux, les 7 et 8 octobre 2016, pour délibérer et décerner les trophées des catégories photo, presse écrite, radio, télévision, télévision grand format, jeune reporter (photo), web journalisme et image vidéo. Trois prix spéciaux ont également été attribués : le Prix Région des Lycéens et Apprentis de Normandie (télévision), le Prix du public (photo) et le Prix Ouest-France – Jean Marin (presse écrite). Présidé par Jean-Claude Guillebaud*, le jury international du 23e Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre a rendu son verdict…

Les Prix : 

Le Prix du Public (photo), parrainé par l’ AFD – Agence Française de Développement, est attribué à Yannis Behrakis (Reuters) pour son reportage en Grèce, « Les persécutés » (juin à octobre 2015). Celui-ci a également reçu le Trophée Photo, Prix Nikon, pour son reportage en Grèce, « Les persécutés » (juin à octobre 2015).

Le Prix Ouest-France-Jean Marin (presse écrite) est attribué à Célia Mercier pour son reportage dans le Kurdistan irakien « Passeurs de vie« , publié dans XXI – Vingt et Un. Elle y raconte ceux qui, bravant la terreur, pénètre la forteresse de Daech pour œuvrer à la libération de milliers de civils retenus en otage.

Le Prix de l’Image Vidéo 2016, parrainé par Galaxie, Arte et FRANCE 24, est attribué à Roméo Langlois pour le reportage « À l’assaut du « califat » » (février 2016, France 24). Voir leur reportage :
https://www.youtube.com/watch?v=0hHCfGH9WkA

Le Trophée Télévision Grand Format 2016, Prix La Scam, est attribué àAyman Oghanna et Warzer Jaff pour leur reportage « La route de Falloujah » (avril 2016) pour VICE News.

Le Prix Région des Lycéens et Apprentis de Normandie 2016 est attribué au reportage « War is a Bitch » de Virginie Nguyen Hoang – photojournalist et Dastane AltaÏr sur les soldats de l’armée ukrainienne luttant sur les fronts les plus chauds à l’Est du pays : à Shyrokyne, près de Marioupol et à Pisky, près de l’aéroport de Donesk. Voir le reportage : https://vimeo.com/141148037

Le Trophée Télévision 2016, Prix Amnesty International France, est attribué à Arnaud Comte et Stéphane Guillemot de FRANCE 2 pour leur reportage « Mossoul : fuir à tout prix » (avril 2016). Voir le reportage : http://www.francetvinfo.fr/…/reportage-france-2-irak-des-di…

Le Trophée Jeune Reporter 2016 (Photo), Prix Agence CAPA, est attribué à Mohammed Badra pour son reportage « La Syrie, ceux qui restent » (octobre 2015 à février 2016, european pressphoto agency). + d’infos : http://www.epa.eu/photographers/mohammed-badra

Le Trophée Presse écrite, Prix du Département du Calvados, est attribué àWolfgang Bauer pour son reportage au Nigeria « I’ve become someone else. Someone I no longer recognize » pour DIE ZEIT (juillet 2015). + d’infos : http://www.zeit.de/…/2…/34/boko-haram-frauen-gefangen-flucht

Le Trophée Radio 2016, Prix du Comité du Débarquement, est attribué à Jeremy Bowen pour son reportage sur Sanaa au Yémen du 23 juin 2015 (BBC News). Pour écouter le reportage : https://audioboom.com/…/3310727-yemen-jeremy-bowen-reports-…

Le Trophée Web Journalisme 2016, Prix Nikon, est attribué à Guillaume Herbaut Photography et Paul Ouazan pour leur webdoc « Ukraine : carnet de route d’un photographe » (Arte, mars 2016).+ d’infos : http://info.arte.tv/…/ukraine-le-carnet-de-route-dun-photog…

« J’avais participé aux présélections, je savais que le choix du jury international serait difficile au vu de la qualité des articles et des reportages en compétition. Le résultat final est absolument formidable. J’y suis d’autant plus sensible qu’il récompense les grands reporters dans tous les médias. Le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre offre un regard panoramique sur notre profession. C’est ce qui le rend si unique et si précieux. » Jean-Claude Guillebaud, président du jury international

Hommage aux Reporters

Pour que les noms des journalistes tués dans l’exercice de leur fonction ne soient jamais oubliés, la Ville de Bayeux, en collaboration avec Reporters sans frontières, accueille un Mémorial entièrement dédié aux reporters tués dans le monde depuis 1944. « C’est le seul endroit au monde où le nom de mon mari est inscrit dans la pierre », a déclaré Michèle Montas, veuve du journaliste haïtien Jean Dominique, à l’occasion de l’inauguration de la première phase des aménagements le 7 octobre 2006.

Plus de 2.000 journalistes ont été tués depuis 1944. Ce mémorial virtuel, leur rend hommage. Il permet à chacun de savoir qui sont ces reporters, pour qui ils travaillaient et dans quelles conditions ils ont trouvé la mort. Un mémorial contre l’oubli. Conçu et réalisé par le Centre de Doha pour la liberté d’information, Reporters sans frontières et la ville de Bayeux, ce mémorial virtuel réunit les noms de 2069 professionnels de l’information tués dans l’exercice de leur métier depuis 1944. Une banque de données unique en son genre par son importance et la somme des données qu’elle fournit sur chacun de ces hommes et ces femmes..

Au cours de l’année 2015, RSF a recensé 110 journalistes tués en raison de leur métier ou décédés de mort suspecte. Pour 67 d’entre eux, l’organisation est en mesure d’affirmer de manière formelle qu’ils ont été tués en raison de leur profession ou dans l’exercice de leur mission, soit un total de 787 depuis 2005. À ces chiffres s’ajoutent 27 journalistes citoyens et 7 collaborateurs de médias tués.

*Né en 1944, Jean-Claude Guillebaud est journaliste, écrivain, et éditeur. Il a été grand reporter et correspondant de guerre pour le journal Sud Ouest, pour Le Monde puis pour le Nouvel Observateur de 1968 à 1994. 

Pour en savoir plus : http://www.prixbayeux.org/pbc2016-palmares/

Photo : Mer Égée – 11 août 2015 – Yannis BEHRAKIS

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Ecriture Dessinée

« L’écriture dessinée » Rodin, Duchamp, Dotremont chez Balzac

C’est à une exposition aussi originale que surprenante que nous convie la Maison de ...

transmedia

Le festival de la création numérique : I Love Transmedia

Webdocumentaires, fiction interactive, son binaural, réalité virtuelle... Faire découvrir la création numérique à tous ...

Rihanna - Getty Images for FENTY PUMA

Puma by Rihanna in New-York

Rihanna présentait vendredi soir, dans le cadre très officiel de la Fashion Week new-yorkaise, ...