• Soutenez artsixMic
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Premier colloque international consacré à Serge Gainsbourg

Serge Gainsbourg : 1er Colloque international

À l’occasion du 90e anniversaire de la naissance de Serge Gainsbourg, le Collegium Musicæ organise un colloque consacré à ce créateur protéiforme. Un hommage à la hauteur de son génie.

Le 2 avril 1928 naissait Lucien Ginsburg. À la croisée de la pop et de la chanson, il allait, sous le nom de Serge Gainsbourg, profondément marquer son temps. Une enquête menée en 1989 sur les goûts culturels français révèle qu’il était à la fois l’un des chanteurs les plus populaires et les plus rejetés dans son pays natal. À sa mort, deux ans plus tard, le Président Mitterrand le décrit, quant à lui, comme « notre Baudelaire, notre Apollinaire », affirmant qu’il avait « élevé la chanson au rang d’un art ». En 1969, il a été le premier artiste à atteindre le sommet des charts britanniques avec un single enregistré dans une autre langue que l’anglais. Échantillonné depuis par Beck, De La Soul, Massive Attack et Fatboy Slim, remixé par Howie B. et David Holmes, « l’homme à tête de chou » reste comme l’auteur-compositeur qui a le plus contribué au rayonnement des musiques populaires françaises à l’étranger depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Serge Gains­bourg figure parmi les auteurs-compo­si­teurs-inter­prètes majeurs de la chan­son française. Devenu Gains­barre dans les années 1980, ce maître de la rime subtile et sulfu­reuse continu encore et toujours d’inspirer le monde de la création.

À l’occasion du 90e anniversaire de la naissance de Serge Gainsbourg, le Collegium Musicæ organise, du 9 au 11 avril 2018, ce premier colloque consacré à ce créateur protéiforme. Un hommage à la hauteur de son génie.

Un programme pluridisciplinaire

Les communications s’inscrivent dans des disciplines comme la musicologie, la sociologie, l’histoire, la littérature, les cultural studies et l’esthétique. Elles aborderont la production artistique de Serge Gainsbourg, ses sources et ses influences musicales, son rapport à la culture savante et à d’autres formes artistiques, sa stratégie de carrière et son image, son inscription dans le champ social, etc.

Les conférenciers : Une trentaine d’intervenants de France, Belgique, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, Canada, États-Unis, Allemagne, Australie, etc. dont Olivier Bourderionnet (The University of New Orleans, États-Unis), auteur de Swing Troubadours. Brassens, Vian, Gainsbourg : Les Trente Glorieuses en 33 tours (Summa Publications), Peter Hawkins (The University of Bristol, Royaume-Uni), auteur de Chanson (Ashgate/Routledge), Darran Anderson (Irlande/Royaume-Uni), auteur d’Histoire de Melody Nelson (Continuum/Bloomsbury).

Concert participatif

Lundi 9 avril, à 19h30 au Centre universitaire Clignancourt (2 rue Francis de Croisset, Paris 18e), le COSU (Chœur & Orchestre Sorbonne Universités) propose un concert participatif : J’avoue, j’en ai bavé pas vous… (Ariel Alonso, chef de chœur – Corinna Niemeyer, direction). Attention ! Places limitées (gratuit sur inscription obligatoire).

Photo : Serge Gainsbourg © Claude Truong-Ngoc 1981 / D.R. © 2018 Ysée

melody nelson

Serge Gainsbourg – 1er Colloque international
Du 9 au 11 avril – 9h30 à 17h30

Faculté des Lettres de Sorbonne Université
Serge G. : An International Conference on Serge Gainsbourg
Entrée : 14, rue Cujas 75005 Paris
Inscription : olivier.julien@sorbonne-universite.fr

http://collegium.musicae.sorbonne-universites.fr/

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

- Fabio Deronzier - peinture -

« Conscience » de Fabio Deronzier

L’avant-garde … Avant tout … Avant tout le monde. C’est en compagnie du jeune ...

Here i am

Nourith « Here I Am » Interview, Rencontre

D’origine israélienne, Nourith n’est pas seulement chanteuse, mais également auteur- compositeur-interprête. Vivant à Paris, ...

Agnès Pezeu

Rencontre / Interview avec Agnès Pezeu

Agnès Pezeu travaille au corps, pas dans un corps à corps, mais au contour ...