• Participez au sixMic Crowfunding !

« Poèmes de la Libellule » par Judith Gauthier, illustré par Yamamoto

Poëmes de la Libellule

Les Beaux-Arts de Paris Editions ont eu la belle idée de proposer dans le cadre de leurs éditions Trésors de la bibliothèque un fac similé du très beau livre « Poèmes de la Libellule » par Judith Gauthier.

Ce très joli livre édité sur un papier d’art Vélin, et finement illustré par des estampes japonaises du célèbre artiste japonais Yamamoto est une reproduction fidèle de l’ouvrage original qui figure dans les collections de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris.

Poëmes de la Libellule

L’édition originale des Poëmes de la libellule gravée et imprimée en 1885 chez Charles Gillot, fut tirée à 800 exemplaires sur papier japon. Cette édition de luxe a fait le bonheur des collectionneurs. Il en reste sept exemplaires à la Bibliothèque Nationale, un à celle de Sainte-Geneviève et un autre à l’Institut de France. Enfin l’unique exemplaire de l’École des Beaux-Arts a servi de modèle pour ce « fac similé ». Il se compose d’un format in quarto, non paginé de 120 pages dont huit illustrations monochromes et en couleur gravées sur bois. Chaque page donne à voir un poème unique imprimé sur un dessin de Yamamoto. Les autres dessins sont répartis dans le texte, évoquant par association d’idée les libellules, qui remplissent le recueil, lui donnent son ton mais ne bourdonnent pas.

L’anthologie de l’ouvrage s’ouvre par la préface du poète Ki no Tsurayuki (187-945).

Les poèmes originaux sont par Saionji Kimmochi (1849-1940) ami de l’empereur Meji, Judith Gautier fait preuve à la fois d’audace et d’honnêteté et s’attache à rendre la sensibilité du texte original en transposant mots et images et elle recrée ainsi une atmosphère sensible et touchante. Florilège exotique et luxurieux le recueil de Judith Gautier sait l’être aussi par les productions de la nature dont le sentiment hante toute la littérature japonaise ; les pruniers, les rossignols. Comme Judith Gautier qui contribua à diffuser l’art et le goût du Japon en Europe, le peintre Yamamoto répandit l’art Yoga en Europe. Ses illustrations au gout exquis avec leurs images d’insectes volants se posant sur les feuilles du recueil poème sont précieusement composées. La passion orientale de la littératrice se plaçait sous les autorités les plus nobles que l’engouement éphémère. Au long du XIXe siècle, l’Orient fascina le monde de l’art, les écrivains, mais aussi la société qui adopta un goût pour l’orientalisme.

Grâce à Judith Gautier et quelques autres, les libellules des deux mondes oriental et occidental se marièrent. La révélation en France des estampes « ukiyo-é » fit entrer le japonisme dans l’art d’Édouard Manet ou de Maurice Denis. Le symbolisme porté par les ailes de la libellule s’enrichissait au japon de naturalisme. De Proust à Virginia Woolf d’Émile Gallé à Judith Gauthier, la libellule signe un vase, inspire un poème…

Introduction d’Emmanuel Schwartz, conservateur en chef du patrimoine aux Beaux-Arts de Paris

Judith Gautier

Judith Gauthier par Nadar

Poèmes de la libellule par Judith Gautier

Broché: 140 pages
Editeur : ENSBA (22 avril 2015)
Collection : CATALOGUES D’EX
Langue : Français
ISBN-10: 2840564254
ISBN-13: 978-2840564256

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Nina Leger : Mise en pièces

Mise en pièces de Nina Leger

Née en 1988 à Antibes, Nina Leger vit aujourd’hui à Paris, après des séjours ...

Johnny Hallyday-Jean-Marc Héran

Les pinceaux d’Héran croque Johnny Hallyday

Dans la collection "Chansons à la plume et aux pinceaux" des éditions Carpentier qui ...

FEI

Les Editions FEI présentent 2 albums jeunesse

Les Editions FEI présentent : Le sixième dalaï-lama de Guo Qiang et Zhao Ze ...