La plasticienne et photographe Clara Feder interroge notre intégrité

Clara Feder
Clara Feder, extrait de la vidéo Paul et Virginie Remix, 2013

La plasticienne et photographe Clara Feder interroge notre intégrité en trois expositions/étapes d’octobre à novembre 2013. Clara Feder est née à Paris, elle a étudié la cinématographie à l’Ecole de Film de New York University et les nouvelles technologies à Paris VIII. Elle a vécu à New York, Paris, Marseille et Aix en Provence où elle a son atelier. Elle a exposé à Paris, Marseille, Londres. Elle explore la problématique contemporaine de l’intégrité sous toutes ses formes. Son travail se matérialise par différentes approches : oeuvres plastiques, photographies, vidéos, performances participatives.

1- Aller au bout de soi ? Au musée Grobet-Labadié à Marseille, l’artiste investit les lieux avec son parcoursexposition Paul et Virginie Remix, 4 octobre – 3 novembre

2- Résister à la tentation ? A la villa Méditerranée à Marseille Clara Feder crée la première performance mondiale du Mur de la Tentation, oeuvre participative où chacun est invité à résister à la tentation en ne grattant pas un ticket de loterie à gratter, 15 & 16 octobre

3- Garder son corps intègre? A la galerie Edifor-Jean Briance, l’exposition de photographies Corpus/Itineris prouve que pour voyager dans les espaces de la pensée, il faut blinder son corps si l’on veut qu’il reste intègre, 6 au 24 novembre

> Paul et Virginie Remix au Musée Grobet-Labadié, Marseille, dans le cadre du festival POC (Portes Ouvertes Consolat)

Le célèbre roman du 18e siècle mis en boîte et remixé « Contes Interdits » investit le Musée, mêlant fiction et réalité, créant surprises et interrogations autour des destinées croisées de Virginie (l’héroïne du roman) et de Marie Grobet (fondatrice du musée).

Un croisement fiction/réalité sur le thème de la transmutation, qui explore l’éternelle bataille de la femme pour obtenir sa place dans la société, et sur la Vertu qu’il lui faut déployer pour y parvenir tout en restant intègre.

> Le Mur de la Tentation à la Villa Méditerranée, Marseille, dans le cadre de la conférence internationale Lift France 2013

Première mondiale, performance participative ouverte à tous. Chacun concoure à la création de l’oeuvre en résistant à la tentation de gratter un ticket de loterie. Le ticket non gratté est signé par le participant et apposé sur le Mur de la Tentation.

Les actions sont filmées et diffusées. La performance sera reproduite dans plusieurs pays. Le Mur sera ensuite donné à une institution culturelle, afin de l’aider à faire face à la réduction du budget de la Culture, soumettant par là même ladite institution à un sérieux dilemme : toucher à l’intégrité de l’oeuvre ou bien résister à la Tentation.

> Corpus/Itineris à la galerie Edifor-Jean Briance, Paris, dans le cadre du mois de la photographie à Saint Germain des prés

17 photographies de la série Light Travelers sont exposées, explorant la relation entre l’intégrité du corps et la métaphore du voyage. L’Homme, représenté de manière générique, en migration au sein d’espaces impossibles, semble se protéger des conditions perpétuellement changeantes de sa vie par les couches de gesso et de gel qui le recouvrent. Il est photographié dans des décors de lumière qui rappellent l’atmosphère de la chambre noire.

The Paul and Virginia Project : a digital Installation

 

 

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité