Pierre Roy-camille entre réalisme et imaginaire

Pierre Roy-camille

Pierre Roy-camille « Le Souvenir avec le Crépuscule »

Si la galerie Maeght permet aux visiteurs et aux collectionneurs de retrouver les œuvres d’artistes historiques tels Miró, Calder, Braque, Matisse, Chagall, Tàpies, Chillida… elle permet également de découvrir des œuvres d’artistes contemporains à l’indéniable talent.Dans cette optique et jusqu’au 19 mars prochain, la Galerie Maeght présente pour la première fois une exposition personnelle du jeune artiste Pierre Roy-camille.

Né en Martinique en 1979, Pierre Roy-camille y passe son enfance avant de rejoindre Paris où il étudie à l’école des Beaux-Arts. Son art s’exprime au travers de différents médiums tels que le dessin, la peinture, la gravure mais aussi la peinture murale, le numérique et la vidéo. Il est aussi l’auteur de six peintures murales du restaurant du Palais Royal à Paris, transformé sous la direction de Christophe Tollemer en 2015. L’exposition est intitulée « Le Souvenir avec le Crépuscule », rappelant le poème de Paul Verlaine, et est composée d’œuvres entre réalisme et imaginaire.

Pierre Roy-camille rend ici un vibrant hommage à travers ses peintures à la culture et à la peinture haïtienne. A la frontière du naturalisme et fantastique, l’artiste transcende cet univers tropical à la végétation luxuriante ; peu de trace humaine, mais des œuvres emplies de mystères et de magie comme aime les créer l’artiste qui se veut illusionniste dans son art, resserrant ses cadrages, provoquant une confusion entre le fond et la forme, ses peintures évoquant la technique d’impression de la gravure.

Les gravures de Pierre Roy-camille réalisées dans les ateliers de l’imprimerie ARTE-Adrien Maeght associent aux procédés techniques traditionnels les formes contemporaines du pochoir et du collage.

L’exposition présente les œuvres récentes de Pierre Roy-camille, évoluant du noir et blanc à l’introduction de couleurs crépusculaires dans une atmosphère nocturne. Une quinzaine de grandes peintures à l’acrylique sur bois sont exposées aux côtés de petites peintures sur papier et d’un ensemble de gravures. On y retrouve le lien étroit qui unit l’artiste à la nature, notamment avec la végétation tropicale. Pierre Roy-camille a montré régulièrement son travail en France métropolitaine depuis 2007, et en 2014, la fondation Clément en Martinique lui consacre une exposition personnelle intitulée « Surnaturels ».

Et comme le souligne la galeriste Isabelle Maeght : « Avec tous les amateurs d’art, nous formons une chaîne d’amitié et de passion qui n’a que faire des générations. C’est la force de la Galerie Maeght et sa raison d’être : puiser dans les ressources de son histoire pour aider les talents d’aujourd’hui et les confronter dans leur diversité ».

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (1)

  • Jean Marc Lebeaupin

    Pierre Roy-camille « Le Souvenir avec le Crépuscule »

Publicité