• Participez au sixMic Crowfunding !

Pierre et Gilles s’expose chez Daniel Templon et à la Galerie des Gobelins

Pierre et Gilles

Pour leur première exposition à la Galerie Daniel Templon, le duo Pierre et Gilles dévoile un ensemble inédit d’œuvres consacré au thème des héros. L’exposition rassemble une galerie de portraits, des figures mythologiques de l’Antiquité tels Achille ou Prométhée, aux supers héros de la culture populaire et des fictions, en passant par des héros plus contemporains tels un jeune insurgé du Printemps arabe ou un couple d’heureux ‘mariés pour tous’ prenant les traits des artistes. Ces photographies peintes à la main, œuvres uniques, proposent une réinterprétation originale de la tradition du portrait. Mêlant légèreté et gravité de la culture de la rue et références à l’histoire de l’art, leurs oeuvres s’interrogent sur le mystère de la représentation et le mythe ambigu du « héros » auquel ils offrent une profondeur psychologique et sensible.

Mondialement reconnus, Pierre et Gilles développent depuis 1976 une oeuvre à deux mains à la frontière entre peinture et photographie. Leurs tableaux mettent en scène leurs proches, anonymes ou célèbres (Zahia Dehar, Arielle Dombasle, Isabelle Huppert, Marc Jacobs), dans des décors sophistiqués construits grandeur nature dans leur atelier. Dans la tradition de Georges Meliès, ils créent pour chaque oeuvre une ambiance originale, grâce à des artifices et accessoires et un jeu complexe de lumière et de cadrage. A cette première étape succède un travail précis de peinture directement sur la photographie tirée sur toile, dont le cadre original est conçu comme un prolongement. Qualifiés d’ « imagénieurs » par le critique d’art Eric Troncy, ces grands créateurs d’images ont constitué une iconographie contemporaine singulière, qui s’attèle à remodeler notre paysage imaginaire. Le travail de Pierre et Gilles a été consacré par de nombreuses expositions en institutions, notamment une rétrospective à la Maison Européenne de la Photographie en 1996, au New Museum de New York en 2000, au Museum of Contemporary Art de Shanghai en 2005 et au Jeu de Paume à Paris en 2007. Parmi les exposions collectives auxquelles ils ont participé, on peut citer les plus récentes, Masculin/Masculin au musée d’Orsay à Paris et Les Aventures de la vérité à la Fondation Maeght à St Paul de Vence en 2013. Après 16 ans de collaboration avec la Galerie Jérôme de Noirmont, ils ont rejoint la Galerie Templon en 2013.

Un catalogue sera édité à l’occasion de l’exposition Héros, avec une préface de Guy Cogeval, disponible à la galerie et en librairies. En parallèle de l’exposition, Le Mobilier National présentera une nouvelle oeuvre de Pierre et Gilles inspirée par le mobilier de Marie-Antoinette et mettant en scène Zahia Dehar. La Carte blanche à Pierre et Gilles propose un contrepoint contemporain à la présentation Les Gobelins au siècle des Lumières.

  • « Héros » Exposition du 10 avril au 31 mai 2014
  • Vernissage : jeudi 10 avril de 17h à 20h30 

Galerie Daniel Templon

  • 30 rue Beaubourg
  • 75003 Paris.

Carte blanche à Pierre et Gilles

Cette nouvelle Carte blanche propose à Pierre et Gilles de dialoguer avec le monde décoratif du XVIIIe siècle, magnifiquement représenté dans l’exposition Les Gobelins au siècle des Lumières. Un âge d’or de la Manufacture royale.

Dans le Salon Carré, au premier étage de la Galerie des Gobelins, ce couple artistique passionné de motifs iconiques apporte un souffle inimitable qui mêle, comme à son habitude, esprit baroque et scènes oniriques. Leur art photographique rehaussé de peinture se déploie dans un cadre théâtral complexe en parfaite harmonie avec la puissance du siècle des Lumières. Pour cette Carte blanche centrée sur le XVIIIe, Pierre et Gilles présentent une installation qui servira d’enveloppe richement parée à un portrait de Zahia Dehar, réalisé pour cette occasion : «Nous avions déjà travaillé avec Zahia Dehar qui a incarné notre Nouvelle Eve. Elle s’est naturellement imposée à nous, telle une Diane ou une Marie-Antoinette contemporaine. Nous percevons en effet sa grâce et sa légèreté parée d’innocence, et cette apparente fragilité qui cache une grande volonté. Cette personnalité singulière nourrit admirablement l’imaginaire». Pour le portrait, la robe de Zahia Dehar est réalisée par des petites mains de ses ateliers de couture.

Recréant un univers décoratif que le Mobilier national met à leur disposition, Pierre et Gilles ont choisi un ensemble mobilier du XVIIIe siècle provenant de la Chaumière des coquillages du château de Rambouillet. Les éléments aquatiques des chaises, canapés et écran de cheminée en hêtre et noyer moulurés, façonnés par le menuisier François II Foliot (1774-1792), « maître-menuisier du Garde-Meuble du Roi » (ancêtre du Mobilier national), évoquent un monde végétal et de coquillages d’une très grande finesse d’éxécution. Les tissus de la manufacture Tassinari et Chatel, qui recouvrent ces sièges, donneront une belle tonalité bleu-grise à l’ensemble. Les dorures des bras de lumière, des cadres de miroirs et des chenêts viennent illuminer cette pièce intime.

Galerie des Gobelins, salon carré

  • Exposition du 8 avril au 27 juillet 2014 

Galerie des Gobelins

Voir aussi sur artsixmic : Les Gobelins au siècle des LumièresUn âge d’or de la Manufacture royale.

Pierre et Gilles s’expose chez Daniel Templon

Pierre et Gilles – Oreste (modèle Staiv Gentis), photographie peinte sur toile, 2013, 114 x 146 x 7 cm, 2013

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Gérard Garouste

Gérard Garouste « En chemin » à la La Fondation Maeght

La Fondation Maeght consacre son exposition d’été à Gérard Garouste. Elle rend ainsi hommage ...

costa

Galerie Art Jingle présente Costa

l y a Art Brut et Art Brut…et si ce courant artistique est capable ...

Exposition « Sculpteures ! »

L‘exposition "Sculpteures !" réunit deux de nos artistes talentueuses, Valérie Delarue et Clémence van ...