• Participez au sixMic Crowfunding !

Philippe Stark image 18 nouvelles chambres bungalows pour La Co(o)rniche

Co(o)rniche

Depuis son ouverture en 2010, ce sublime écrin entièrement revisité par Philippe Stark, un amoureux inconditionnel du bassin, affiche complet. Difficile d’imaginer le contraire lorsque que l’on découvre ce lieu où tout est réunit pour vivre un moment exceptionnel et ressentir de puissantes émotions…Trois ans après son ouverture, un projet d’extension se concrétise dans le respect de la philosophie du lieu et de la préservation de la nature. 18 nouvelles chambres ont ainsi été imaginées par Philippe Stark : des cabanes de bois accueillent chacune deux chambres de 45m2 ouvrant sur une terrasse à la vue époustouflante sur la dune du Pyla, le banc d’Arguin et les portes de l’Océan.

Inspiré du village ostréicole de l’Herbe, ces luxueux bungalows reprennent les codes chers à Philippe Stark, des lits king size parés de blanc, flottent au milieu de la chambre. En arrière plan, un ilot vaste et lumineux accueille la salle de bain et son immense douche à l’italienne. Les harmonies de taupe, blanc, gris perle et rose poudré, codes couleurs chers à l’hôtel et les matériaux nobles apportent sérénité et douceur. A peine entré, on s’approprie l’espace instantanément. C’est là tout le génie de Philippe Stark. Quatre catégories de chambres dont une junior suite portent les noms symboliques et évocateurs du site : Ferret, Pyla, Co(o)rniche, Banc d’Arguin, Bassin et Océan.

Ces divines alcôves seront ouvertes début juillet 2013 !

En 2010, William Téchoueyres donne un nouvel élan à La Corniche et la dynamique indispensable pour conserver intacte l’âme des lieux. Avec la complicité de Philippe Starck, il réveille la belle endormie. Ainsi naît La Co(o)rniche qui donne une exclamation supplémentaire à cet époustouflant point de vue.

À l’authenticité préservée de la maison basque se greffe l’esprit d’un chai ostréicole ouvert sur le panorama.

L’hôtel, le restaurant, la terrasse et son bar se réinterprètent dans un luxe essentiel et familier. Comme une place de village vivante, La Co(o)rniche est dédiée à tous les amoureux du bassin. Entre intimité et convivialité, ils sont au coeur d’une fête perpétuelle, où “il fait bon vivre” des moments à la mesure de leurs envies.

L’été et le week-end, l’ambiance du lieu est chaleureuse, festive et peuplée d’une foule joyeuse, alors que l’hiver se découvre dans une douce volupté.

LE PLUS BEL ENDROIT DU MONDE.

“Un lieu au plus fort, au plus beau, au plus poétique, au plus surréel, au plus puissant de la nature, c’est un des plus beaux endroits du Monde”. Voilà résumé en quelques mots de Philippe Starck, l’époustouflant spectacle offert depuis le site de La Co(o)rniche . À la conjonction de phénomènes extraordinaires, ce paysage ne peut laisser personne indifférent. Il découvre l’immense Atlantique et l’entrée du bassin d’Arcachon, fermé au loin par la pointe du Cap-Ferret. L’hôtel, ses chambres, son restaurant et sa terrasse sont les premières loges de cette mer intérieure, d’où l’on peut y admirer la géométrie variable du Banc d’Arguin. À cette évocation de la mer et du sable, il convient d’ajouter celle des pins omniprésents. Le quartier de Pilat-Plage, que délimite La Co(o)rniche s’est développé en total harmonie avec eux.

LA PLUS HAUTE DUNE D’EUROPE.

Cet émerveillement perpétuel se prolonge par la situation unique de l’endroit “posé sur une sorte de magie, une sorte de miracle, une impossibilité qui est la plus grande dune d’Europe”. 105 mètres de haut, 2700 mètres de long, 500 mètres de large, 60 millions de mètres cubes de sable, les chiffres de la plus haute dune d’Europe donnent le vertige! En parallèle de l’avènement du tourisme sur le Bassin, elle n’a cessé de croître selon un phénomène naturel aujourd’hui expliqué par les spécialistes :Son élévation résulte de la destruction d’un énorme banc de sable situé au XVIIIème en avant de la côte actuelle, et de l’apport constant de sable par les vents.

LA CO(O)RNICHE
45 Avenue Louis Gaume
33115 Pyla Sur Mer

www.lacoorniche-pyla.com

Pyla, Co(o)rniche,

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité