Pétia Iourtchenko « Mémoire d’un vieux tzigane »

Pétia Iourtchenko

Pétia Iourtchenko est originaire de la tribu tzigane des «Vlach» ; après avoir passé le concours du «Théâtre Romen» de Moscou, il intègre la troupe au sein de laquelle il devient le plus jeune comédien, danseur et chanteur. Entre 1974 et 1988, Pétia se produit non seulement en Russie, mais aussi à l’étranger, au Japon, en Inde, Yougoslavie, France… puis, aidée de sa femme Anne-Marie IOURTCHENKO, il fonde à Paris en 1994 la compagnie ROMANO ATMO (l’âme tzigane). Au cinéma, il tourne avec ROMANO ATMO dans le film «Rires et châtiments» réalisé par Isabelle DOVAL, avec José GARCIA, dans le film «Rockstar», avec Ranbir KAPOUR et dans le film «Le Concert» réalisé par Radu Mihaileanu.

« Mémoire d’un vieux tzigane », c’est bien sur un spectacle plein de costumes colorés, de rythmes fous, de chants endiablés qui enivrent le public, mais c’est aussi et surtout apprendre à connaître et comprendre le passé de ce peuple libre et enjoué, son histoire, sa culture notamment en évoquant la version tzigane de la Shoah (samaduripen), les 1ers amours, en passant par les valeurs familiales et la transmission intergénérationnelle.

Pour ce faire, la troupe est formée d’amateurs passionnés de danse tzigane et d’artistes multi-disciplinaires : danseurs, comédiens, chanteurs, musiciens…Certains viennent d’intégrer la troupe, d’autres sont là depuis plus de dix ans, le plus jeune n’a que huit ans, ils sont tous de nationalités différentes, français « non tziganes » mais aussi russes, roumains, espagnols, polonais… mais tous sont animés par ce sentiment d’appartenir à une famille et tous sont là pour faire partager leur art et leur amour du folklore tzigane.

“Ce spectacle s’inscrit dans mon ambition en tant qu’artiste de préserver et transmettre la richesse de la culture tzigane grâce à la danse. Depuis 1994, je mène cette mission avec toute mon âme, mes tripes et mon coeur, pour que la jeunesse s’y intéresse, et que la culture de mon peuple continue à vivre à travers les époques. J’ai pour espoir que, grâce à mes créations, l’opinion sur le peuple tzigane évolue dans le bon sens, celui du respect. Je pense que ce respect s’obtient grâce à la connaissance de l’histoire du peuple tzigane. » Pétia Iourtchenko

« Mémoire d’un vieux tzigane », c’est plus qu’un spectacle c’est un devoir de mémoire, c’est une plongée dans l’âme tzigane, c’est une invitation au voyage du 31 mars au 4 avril au Théâtre de Ménilmontant.

Distribution du spectacle :

Metteur en scène et Chorégraphe :
Petia Iourtchenko
Chanteuse :
Matrena IANKOVSKAYA
Musicien :
Sacha VALLAYES
Danseurs : Alissa DOUBROVITSKAIA, Ania SEROVA, Anne BASALDELLA, Cécile BERNARD, Frédéric FORESTIER, Gaelle TRIMARDEAU, Julien WOLF, Roman BERBARD, Kevin SOUTERRE, Sani MARCOVICI, Simon RENOU, Youlia SERMIAGYNA.

Mémoire d'un vieux tzigane

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?