• Soutenez artsixMic
  • Aidez-nous à bouger les choses !

PenelopeGate : 76% des français souhaitent une loi interdisant aux parlementaires d’embaucher des proches

PenelopeGate

PenelopeGate : Plus de trois Français sur quatre (76%) souhaitent le vote d’une loi interdisant désormais aux parlementaires d’embaucher des membres de leur famille comme collaborateurs.

Plus de trois Français sur quatre (76%) souhaitent le vote d’une loi interdisant désormais aux parlementaires d’embaucher des membres de leur famille comme collaborateurs. Si la pratique est légale elle apparaît profondément choquante. 82% des sympathisants de gauche et 70% des sympathisants de droite demandent le vote d’une telle loi. (sondage Odoxa pour franceinfo publié le vendredi 27 janvier ). Un autre sondage Odoxa pour Franceinfo réalisé le 26 janvier, indique que 61% des sondés ont une opinion « mauvaise » ou « plutôt mauvaise » de François Fillon. D’après le sondage Odoxa, la tendance à l’opinion négative se retrouve chez les sympathisants de gauche comme ce de droite. En novembre, le candidat récoltait 54% d’opinions positives d’après un sondage Ifop.

Quoi qu’il en soit, mercredi, le parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête sur des faits présumés de détournement de fonds publics, d’abus de biens sociaux et recel à la suite des révélations du Canard enchaîné. Selon le journal la femme du candidat à la présidentielle aurait touché 500 000 euros brut pour un poste d’attachée parlementaire auprès de son mari entre 1998 et 2006. François Fillon est revenu ce jeudi sur ce que l’on nomme le #PenelopeGate, et sur le plateau de TF1, l’ancien Premier ministre a fermement démenti que son épouse Penelope ait bénéficié d’emplois fictifs, une « accusation abjecte », assurant qu’il ne renoncerait à la présidentielle que s’il était mis en examen. Répondant par l’affirmative à la question de Gilles Bouleau, lui demandant si son épouse avait travaillé pour lui. « Il n’y a pas le moindre doute, mon épouse a travaillé pour moi comme collaboratrice parlementaire pendant des années », a-t-il déclaré.

Le Canard enchaîné indique aussi par ailleurs que Penelope Fillon aurait touché une rémunération de 100 000 euros (soit 5 000 euros brut par mois) pendant vingt mois entre 2012 et 2013 pour un poste de «conseillère littéraire» à la Revue des deux mondes, propriété d’un ami du candidat LR, Marc Ladreit de Lacharrière. Depuis mardi soir, les proches de François Fillon sont en première ligne. Interrogé par l’AFP, Thierry Solère, porte-parole du candidat de la droite à la présidentielle, soutient par exemple que Penelope Fillon a «bien été la collaboratrice de François Fillon» et qu’elle «a travaillé à la Revue des deux mondes». «Il est fréquent que les conjoints des parlementaires soient leurs collaborateurs», a-t-il rappelé, sans pour autant citer de chiffre de rémunération. Florence Portelli, porte-parole de François Fillon, justifie l’absence de Penelope Fillon à l’Assemblée nationale par sa présence dans la circonscription sarthoise. «Quand vous êtes député de la Sarthe, comme l’a été François Fillon, vous avez des collaborateurs qui sont à Paris, et d’autres qui sont en province, a-t-elle expliqué. Donc, si on n’a pas vu madame Fillon, c’est parce qu’elle était dans la Sarthe.» Valérie Boyer, la députée est elle venue défendre le candidat sur le plateau de C à vous, en expliquant qu’il lui était arrivé «d’embaucher» et «rémunérer un de ses fils comme collaborateur», avant d’ajouter : «mais pour des activités réalisées». Au contraire de Penelope ?

François Fillon qui affirmait il y a quelques semaines : « On ne peut pas diriger la France si l’on n’est pas irréprochable »., mais comment demander aux Français des efforts pour redresser les comptes publics, comment plaider la suppression de 500 000 postes de fonctionnaires, comment déclarer la guerre à l’assistanat si les révélations de ces derniers jours s’avèrent peu ou prou fondées ? Christine Kelly qui avait écrit une biographie de François Fillon en 2007 et rencontré toute sa famille, rapporte notamment que Pénélope Fillon n’a jamais évoqué une quelconque activité professionnelle au cours de leurs entretiens. A à Sablé, les Saboliens ont eux aussi découvert cet emploi et ces émoluments importants, qui au passage ont choqué de nombreux habitants de ville sans histoire. Une nouvelle affaire à suivre, une affaire qui montre une nouvelle fois toutes les dérives d’un système tenu et entretenu par les mêmes. #PenelopeGate

Enquête Odoxa pour franceinfo réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet le 26 janvier 2017. Echantillon de 1 012 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Photo : https://www.fillon2017.fr/

"Le travail réalisé par mon épouse est réel" | François Fillon invité de TF1

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Neuville de Poitou fait son cinéma

Avec ses habitants Neuville de Poitou fait son cinéma !

Parmi les 36 685 communes que compte la France, plus de 35 000 recensent moins ...

gaston lagaffe

Le travail à temps partagé : Un révolution ?

Le chômage et l’évolution économique de notre société entraînent un changement du concept même ...