• Participez au sixMic Crowfunding !

Paul Pouvreau « Variations saisonnières »

Paul Pouvreau

Lieu d’expositions d’art contemporain connu pour le soutien, la promotion et la diffusion des arts plastiques et des arts visuels, la Galerie municipale Jean-Collet à Vitry-sur-Seine présente une exposition personnelle inédite de Paul Pouvreau, professeur à l’École Nationale Supérieure de photographie d’Arles. intitulée Variations saisonnières. Au sein de cette exposition intitulée Variations saisonnières, dessins, photographies et installations, révèlent le travail de l’artiste qui oscille entre description et fiction, témoignant de son intérêt tout particulier porté, depuis quelques années, à l’objet et à son contenant, quelque soit la forme des emballages et leurs effigies, que l’artiste perçoit comme autant de signes visuels dialoguant avec notre espace quotidien. Ne demandez donc pas à Paul Pouvreau sur quelle chose il travaille car il ne travaille jamais sur quelque chose mais avec les choses et parmi elles !

Ce « recyclage visuel » prend principalement place dans ses espaces photographiques, au sein desquels, insidieusement, « les signes deviennent des choses tandis que les choses deviennent signes », ces formes et signes devenant omniprésents dès lors qu’ils n’ont plus d’usage ou sont laissés à l’abandon. L’artiste élabore son travail sans imaginaire pré- établi ; inspiré, il cherche, assemble, bricole, la précarité du hasard donnant naissance à des situations à la fois drôles et absurdes, graves et signifiantes. Comme une carte à double face, Paul Pouvreau joue et crée à la frontière du vraisemblable et de l’invraisemblable. Le travail de Paul Pouvreau a fait l’objet de nombreuses expositions en France et à l’étranger, et fait partie de plusieurs collections publiques et privées.

Photo : Paul Pouvreau, archi commun, 2011-2012 – Photographie, 64 x 85 cm – Crédit photo de l’artiste.

Autour de l’expo :

• Déjeuner sur l’art le jeudi 28 janvier à partir de 12h15
• Rencontre avec l’artiste le dimanche 7 février à 16h

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Marta Grassi, exposition « Fables » à la Galerie FE – Françoise Estran

Uruguayenne vivant et travaillant à Paris depuis 23 ans, Marta GRASSI nous prend par ...

Daniel François Cayo

Daniel François Cayo expose au 34 Bonaparte

Peintre français, Daniel Cayotin, alias Cayo, expose ses dernières œuvres en plein cœur de ...

Philippe Weisbecker

Philippe Weisbecker « La Beauté selon Shiseido »

La Galerie Mirror vous propose jusqu'au 17 mars 2015, une exposition consacrée aux illustrations ...