• Soutenez artsixMic
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Parcours d’insertion et de formation aux métiers du patrimoine

Chantier de restauration
Chantier de restauration dans l’Eure © CHAM pour Fondation du Patrimoine

La Fondation du patrimoine s’investit en faveur de la formation et de l’emploi des jeunes suivis par les missions locales. L’objectif est de relever le défi de l’emploi des jeunes et de s’assurer de la transmission des savoir-faire et des métiers dans le domaine de la restauration du patrimoine. Cet engagement se traduira par la mise en place d’un PARCOURS D’INSERTION ET DE FORMATION AUX METIERS DU PATRIMOINE, accompagnement spécifique sur 4 ans, doté d’un montant de 1,4 millions d’euros. Il permettra aux jeunes de s’orienter sur les métiers du patrimoine, les former et les aider à accéder à des emplois dans ce domaine.

Ce dispositif vient en complément du Fonds national pour l’insertion des publics en difficulté et la valorisation des métiers du patrimoine, créé par la Fondation en 2011. Une convention-cadre de partenariat sera signée avec le Conseil national des missions locales (CNML), mercredi 29 janvier 2014  à l’Assemblée nationale, entre François-Xavier Bieuville, directeur général adjoint de la Fondation du patrimoine, et Jean-Paul Dupré, président du CNML.

PRÉSENTATION DU DISPOSITIF

La Fondation du patrimoine souhaite transmettre aux jeunes suivis par les missions locales cette passion du patrimoine au travers de stages techniques et des formations valorisantes qui leur permettront d’accéder aux métiers traditionnels du patrimoine.

Le dispositif proposé par la Fondation du patrimoine à ces jeunes consiste en un Parcours d’insertion et de formation aux métiers du patrimoine qui permettra de les sensibiliser aux métiers du patrimoine, les former et les aider à accéder à des emplois dans ce domaine ; certains pourront créer ou reprendre une entreprise.

En 2014, la Fondation du patrimoine et le CNML seront chargés d’identifier 10 Missions locales qui, de par leur proximité avec des chantiers et de par leur capacité à mobiliser des jeunes, pourront expérimenter les Parcours d’insertion et de formation sur les métiers du patrimoine. La Fondation du patrimoine s’appuiera sur ses délégations régionales et ses partenaires pour mettre le dispositif en place.

Les étapes du parcours seront les suivantes :

• 1e étape : organisation de réunions de sensibilisation dans des Missions locales sur la restauration du patrimoine et ses métiers (cible : 200 jeunes) ;

• 2e étape : organisation d’une journée de découverte sur un ou plusieurs lieux en cours de restauration (cette 2e étape sera destinée aux jeunes sélectionnés pour leur motivation lors de la 1e étape – soit près de 80 jeunes) ;

• 3e étape : proposition aux jeunes de participer à des stages techniques sur les Métiers du patrimoine (ces stages dureront environ une semaine et porteront sur des techniques traditionnelles du bâti ancien : taille de pierre et maçonnerie traditionnelle, bois et charpente, couverture, forge et ferronnerie, etc.). Ils seront proposés à 60 jeunes sélectionnés à l’issue de la 2e étape.

• 4e étape : participation à des chantiers d’insertion de restauration du patrimoine menés par des associations d’insertion, partenaires de la Fondation du patrimoine (chantiers d’une durée de 3 à 12 mois ; 30 jeunes seront sélectionnés en fonction de l’évaluation faite par les responsables des stages).

A l’issue de la 4e étape, un bilan sera fait par les Missions locales concernées sur les projets professionnels de chaque jeune afin de déterminer ceux qui pourront bénéficier de l’étape 5 du parcours.

• 5e étape : professionnalisation des jeunes sur les métiers du patrimoine comprenant : o le financement de formations sur les métiers du patrimoine (15 jeunes sélectionnés chaque année) ; o le financement de bourses d’étude sur les métiers d’art (2 jeunes sélectionnés chaque année); o l’aide à la création d’emploi d’un jeune dans une entreprise qui intervient sur la sauvegarde du patrimoine (la Fondation pourra apporter une aide financière à une entreprise qui s’engage à prendre le jeune en contrat de professionnalisation et à l’embaucher à l’issue de son contrat). La Fondation pourra aussi apporter un soutien à un projet de création ou de reprise d’entreprise (5 jeunes sélectionnés chaque année).

ÉVALUATION DU DISPOSITIF

Chaque étape du parcours donnera lieu à une évaluation de chaque jeune, effectuée en concertation avec des professionnels du bâti ancien. Un bilan sera fait chaque année par la Fondation du patrimoine sur l’impact de ce dispositif dans la mise à l’emploi.

FONDATION DU PATRIMOINE

  • 23/25 rue Charles Fourier – 75013 Paris
  • Standard : 01 53 67 76 00
  • Site : www.fondation-patrimoine.org
  • Chargée de mission : Nathalie Plasse
  • Mail : nathalie.plasse@fondation-patrimoine.org – Tél. : 01 53 67 75 96

CONSEIL NATIONAL DES MISSIONS LOCALES
Sites : www.cnml.gouv.fr | www.jeunes-destination-entreprises.fr
Chargé de communication : Yves Auton
Mail : yves.auton@emploi.gouv.fr – Tél. : 01 44 38 35 38

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité