• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Parcours de Sculptures monumentales en plein air "Grands Formats"

Stratos

Le parcours de sculpture en plein air « grands formats » prendra place pour sa 3éme édition dans le Parc du Domaine des Roches et réunira deux sculpteurs d’une approche et d’une sensibilité artistique bien distinctes.

Charles STRATOS, d’origine grecque, est né à Avignon en 1953 ; c’est dès l’âge de 14 ans, alors qu’il travaille dans un cabinet d’architecture, que son désir de création prend forme ; s’attachant à l’esthétisme et à la mise en forme, il réalise ses premières esquisses qu’il signera « Athanas » son second prénom.

Stratos est un amoureux de la vie, des autres, de l’aventure sous toutes ses formes ; il aime les défis, recherche la difficulté pour toujours et sans cesse aller plus loin ; c’est dans cette optique qu’il se lance , en 1983 dans le « Paris-Dakar », voyage dont le dépaysement lui apporte la sérénité et une révélation, celle de s’adonner à la création, à l’Art ; créer pour faire naître des formes, créer pour faire exploser des couleurs, créer surtout pour donner vie à un univers, le sien, emplit de rêves, de souvenirs et de passions, l’univers poétique et plein de vie de Stratos.

Stratos est unique, dans son art, dans sa manière de traiter ses sculptures, ses peintures, cherchant à toujours plus les affiner, les épurer tout en leur conservant leur force et leur puissance poétique, et tout cela dans une incessante recherche de difficulté ; mais l’unicité s’accompagne bien souvent de solitude et Stratos surprend, décontenance le public.

Les expositions tests s’enchainent : Nîmes, St Paul-de-Vence…. et 1995 sera l’année du succès avec un public toujours plus nombreux et surtout fidèle. Mais Stratos le créateur, en homme de défi, en homme de projet, s’échappe devant ce succès pour rejoindre d’autres horizons artistiques.

« J’ai l’esprit de contradiction…………dans le bon sens ! » se plaît-il à répéter. Stratos travaille, peint, sculpte, repeint, resculpte, inlassablement, cherchant la beauté, le rêve et l’inaccessible dans la difficulté ; nous sommes en 2003, ses immenses sculptures en inox prennent vie et s’envolent vers le ciel en nous mettant de la joie plein les yeux et du bonheur plein le cœur.

Stratos n’est pas seulement un artiste, c’est le créateur d’un nouveau monde, un monde enchanté et peuplé de personnages qui nous rassurent, nous font sourire et rêver. C’est un monde de tendresse, accueillant, chaleureux, un monde dans lequel on aimerait plonger pour ne jamais en revenir. « A travers mes personnages, je cherche à peindre le bonheur » dit-il ; le but est atteint car admirer une œuvre de Stratos rend heureux.

Aimer Stratos, c’est aimer un monde modelé aux couleurs du bonheur, aimer Stratos, cela veut dire aimer la vie, tout simplement. 11 sculptures monumentales sèmeront du bonheur dans le parc du Domaine des Roches, 11 sculptures que Stratos a déposé pour nous rendre heureux.

Lisa Vanho
Lisa Vanho, dans son atelier, photo Antoine Baralhé

Lisa VANHO est née en 1976 ; diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Tours où elle se spécialise en expression plastique, elle suit une formation au moulage et aux techniques de fonte. Pendant plusieurs années, Lisa se partage entre le dessin et la sculpture jusqu’à ce qu’elle crée en 2007 le claustra sculpté qui réunira ainsi ses deux passions en donnant un relief à trois dimensions à ses dessins. Ses claustras révèlent une puissante force imaginative et décorative, pleine d’originalité et d’un caractère unique et personnel.

Le prix « Découverte » du salon Maison et Objet couronnera d’ailleurs cette création. C’est ce caractère unique qui lui permettra de remporter une importante commande de 45 m2 pour des magasins de luxe à Tokyo ainsi qu’une porte monumentale pour Center Parcs pour 2015.

Lisa aime aussi à dessiner et créer du mobilier, chaque chaise porte le nom d’un animal et épouse la silhouette d’une personne. La végétation s’y entrelace afin de ressembler à un trône baroque. Le monde créatif de Lisa, est un monde plein de poésie, d’imagination fertile et de sensibilité, où nos rêves et souvenirs d’enfant côtoient un monde irréel, drolatique et surprenant mais un monde humoristique emplit de joie et de douceur.

« Je développe un monde de personnages réinventés, faits de drôleries et bizarreries ………..autant d’obsessions qui m’ont suivies depuis mon enfance et qui ont forgé mon univers » nous indique-t-elle. Comme tous les vrais créateurs, Lisa a de la création plein l’esprit et partout où ses yeux se posent, elle glane des idées, trouve des inspirations. Elle travaille depuis peu sur ces 12 couples qui vont orner le parc du Domaine des Roches, couples improbables de 2 à 3 mètres de haut, en résine polyester, qui seront ainsi exposés pour la première fois. Ces couples improbables sont l’union de tête d’animaux sur des corps d’hommes, en tenue d’apparat, prêts pour défiler.

C’est un monde irraisonné et désordonné mais plein de poésie, d’humour et de tendresse que nous invite à parcourir Lisa Vanho ; les incompatibles et les divergents s’unissent dans leurs différences, les tailles et les volumes s’opposent, les extravertis et les introvertis se côtoient tout comme ceux que tout éloigne mais que Lisa rapproche afin de mettre de l’harmonie dans leur éloignement. Lisa nous plonge dans un monde d’originalité excentrique et de fantaisie, de beauté par la puissance de son travail, de douceur et de sagesse grâce à ce blanc immaculé et de rythme assuré par les lignes et formes épurées et contradictoires qui modèlent ces personnages. Tout ici est irréel, créé, inventé pour notre plus grand plaisir, celui de pénétrer un monde farfelu, loufoque et différent, à la fois concret et abstrait, plein de sagesse et de folie, de surprise et surtout de différences ; et c’est cette compréhension de la différence et la croyance en la mixité que Lisa cherche à nous faire comprendre et accepter.

Grâce à Lisa Vanho, le Parc du Domaine des Roches va nous permettre cet été de nous plonger dans un univers unique et irréel, celui de Lisa bien sur qu’elle a traduit à travers ces 12 sculptures monumentales mais aussi un peu le nôtre, celui dont nous avons rêver dans notre enfance, un univers qui est toujours enfoui au fond de nous et que Lisa nous propose de redécouvrir.

LE DOMAINE DES ROCHES
Situé au coeur d’un magnifique parc centenaire de 10 ha, l’hôtel particulier du 19ième siècle et ancienne demeure des créateurs des émaux de Briare, aujourd’hui reconverti en hôtel et restaurant de charme, accueille cette exceptionnelle manifestation, ouverte à tous. Le Domaine des Roches 2 rue de la Plaine ‐ 45250 BRIARE.

En partenariat avec la galerie ANAGAMA

 

Tags:

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

mounir fatmi - Barbara Polla

mounir fatmi : Under The Skin

Les murs de l’espace Hornung au Grütli sont tapissés des photographies As a Black ...

The Art of the Brick by Nathan Sawaya

Nous espérons tous réaliser nos rêves ; Nathan Sawaya, lui, l'a fait, en conservant ...

Guy Yanai

Guy Yanai à la galerie Derouillon

Après avoir étudié à la Parsons School of Design de New York et obtenu ...